Retour sur la 147ème Assemblée générale Nestlé

avr. 22, 2014

L'Assemblée générale de Nestlé S.A. a eu lieu le 10 avril 2014 à Lausanne en présence de 2’708 actionnaires représentant 47,26 % du capital et 66,31 % des actions ayant le droit de vote. Le rapport annuel et les comptes ont été approuvés et les actionnaires ont approuvé la modification des statuts.Toutes les propositions du Conseil d'administration ont été approuvées à de fortes majorités.
 
Revenons ici sur le discours du Président du Conseil d’Administration de Nestlé, Peter Brabeck-Letmathe. En effet, à l’occasion de cette Assemblée générale, il a donné son point de vue sur la place économique suisse, son importance pour le groupe Nestlé et son actualité.
 
M. Brabeck-Letmathe a notamment rappelé les conséquences de l’initiative Minder sur la gouvernance des entreprises suisses, comme le plus grand pouvoir conféré aux actionnaires. L’impact est important pour la Suisse, car dans un monde globalisé, les actionnaires sont également originaires du monde entier. Ainsi, nous sommes maintenant confrontés à une conséquence moins attendue de cette initiative : « le transfert de pouvoir des Conseils d’administration avec forte présence suisse à des actionnaires et des conseillers en droits de vote plus internationaux. Dans notre cas, près des deux tiers des actions avec droit de vote sont détenues par des personnes domiciliées hors de Suisse. Ainsi, pour la plupart des  multinationales suisses, la nouvelle législation signifie un transfert de pouvoir non  négligeable à l’étranger. »
 
Peter Brabeck-Letmathe a également rappelé que « la Suisse continue à occuper une place importante et stratégique dans les affaires de Nestlé. Je vous rappelle que durant les dix dernières années nous avons investi presque 3,4 milliards de francs suisses et nous avons créé 3'900 nouvelles places de travail dans ce pays. Chaque capsule Nespresso vendue n’importe où dans le monde est  produite en Suisse et une nouvelle fabrique est actuellement en construction à Romont; elle créera 400 nouveaux emplois. Plus de 60% de nos dépenses de recherche s’effectuent ici. »
 
Vous pouvez retrouver le discours complet ici.

Plus d’information ainsi que les vidéos sur le site du groupe Nestlé.