1960-1980


Des produits congelés aux produits pharmaceutiques


Le rachat de sociétés permet à Nestlé de se lancer sur des marchés en pleine croissance tels que les produits surgelés, et d'étendre les marchés plus classiques tels que le lait, le café et les plats cuisinés en boîte. Dans les années 1970, la société se diversifie et se lance dans l'industrie pharmaceutique et cosmétique. La société attire les critiques de groupes d'activistes qui jugent immoral le marketing pour les aliments pour nourrissons. Nestlé s'engagera plus tard, comme premier producteur d'aliments pour nourrissons, à respecter le code de l'OMS de 1981 et la conformation aux législations nationales.

1960


No Image found

Le nombre croissant de foyers acquérant un congélateur fait augmenter la demande en glaces. Nestlé rachète le producteur allemand Jopa et la fabrique française Heudebert-Gervais, afin de tirer profit de cette croissance; la marque suisse Frisco vient s'ajouter au portefeuille en 1962. La société rachète en outre la société britannique Crosse & Blackwell, fabricant de plats cuisinés en boîte.


1962


No Image found

Nestlé acquiert la marque de produits surgelés Findus du fabricant suédois Marabou et lance la marque sur les marchés internationaux. Dès 1945 Findus devient l'une des premières entreprises à vendre des produits surgelés en Europe.


1968

Les produits laitiers réfrigérés gagnent en popularité. Nestlé rachète donc le fabricant français de yaourts, Chambourcy. Au début des années 1970, Nestlé lance la marque de yaourts Sveltesse, pour les consommateurs et consommatrices qui surveillent leur ligne et les calories.


1969

Nestlé intègre le segment des eaux minérales en rachetant la marque française Vittel.


1971

Nestlé reprend la Société Laitière des Alpes Bernoises à Konolfingen (Stalden-Crème). Nestlé Findus fusionne en Suisse avec Roco Frisco. Cette fusion donne naissance au spécialiste de produits surgelés et de glaces Frisco-Findus à Rorschach.


1973

Avec pour objectif l'extension du portefeuille de plats cuisinés en boîte et surgelés sur les marchés anglo-saxons, Nestlé rachète la société américaine de produits surgelés Stouffer. En 1976, la société rajoute à son portefeuille le fabricant de plats en boîte Libby, McNeill & Libby.


1974

Pour la première fois, Nestlé se diversifie et dépasse les segments alimentation et boissons en devenant actionnaire minoritaire du géant de la cosmétique L'Oréal.


1977

Rebaptisée Nestlé S.A., la société poursuit sa stratégie de diversification et rachète le fabricant américain de produits pharmaceutiques et spécialiste de la santé des yeux, Alcon Laboratories. Une chute du taux d'allaitement incite les activistes à remettre en question les stratégies marketing des aliments pour nourrissons fabriqués par des entreprises telles que Nestlé. En 1977, ils appellent au boycott des produits Nestlé.