Sort results by
Sort results by

Quelle est la solution commune adoptée pour la protection de la source à Vittel ?

Pour combler l'écart entre la demande en eau et la quantité d'eau qui retourne dans le système, il faut fournir des efforts conjoints plus importants. Le rééquilibrage ne peut être réalisé à long terme que par des solutions impliquant tous les acteurs. Des démarches sont actuellement entreprises dans ce sens à différents niveaux politiques. Nestlé a soutenu ce processus depuis le début. Nous continuerons à soutenir et mettre en œuvre toute solution qui protège durablement la source, assure l'approvisionnement en eau potable des habitants et prend en compte les intérêts économiques des différents utilisateurs de l'eau.

La préfecture du district a repris la procédure et a présenté une nouvelle approche pour résoudre le problème, qui fait porter la responsabilité sur tous les utilisateurs d'eau. En octobre 2020, la préfecture responsable a décidé que le prélèvement et l'apport d'eau de « Bonne Source » doivent être à nouveau équilibrés d'ici 2027. À cette fin, tous les utilisateurs doivent réduire davantage leur prélèvements. Nestlé Waters salue cette initiative et soutiendra sa mise en œuvre en réduisant d’autant plus ses prélèvements d'eau.

Par cette décision, la préfecture du district a rejeté la solution que la majorité de la Commission Locale de l'Eau (CLE) avait préconisée en juillet 2018. Il avait été envisagé d'utiliser l'eau provenant d'un autre bassin versant avec un surplus d'eau via une canalisation. Cette proposition avait été élaborée par le service des mines français. La CLE compte 46 membres dont Nestlé Waters fait partie.

Notre objectif à Vittel

Suite à la décision de la préfecture du district, la CLE va maintenant calculer des quantités concrètes de réduction pour les différents utilisateurs de « Bonne Source ». Notre objectif demeure : la source doit être protégée durablement - dans l'intérêt de tous les utilisateurs. Ce processus ne devrait pas entraîner de coûts supplémentaires pour les résidents. Les intérêts de la ville et de ses habitants sont primordiaux pour nous, le plus grand employeur de la région, et l'utilisation commerciale de l'eau par une entreprise ne doit pas se faire au détriment de l'approvisionnement public en eau.