Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Comment Nestlé contribue-t-elle à mettre fin au travail des enfants ?


Le travail des enfants est inacceptable. Nous nous sommes engagés à prévenir ce risque et à y mettre fin chaque fois qu'il apparaît dans notre chaîne d'approvisionnement. Bien qu'il soit difficile d'éliminer entièrement ce risque, nous sommes déterminés à y parvenir.

Nestlé travaille directement avec 700 000 agriculteurs dans le monde et avec de nombreux autres indirectement. Une grande quantité de fournisseurs vivent et travaillent dans des communautés où les enfants ont traditionnellement travaillé dans des exploitations familiales, pour des raisons historiques et économiques.

Si nous recevons des informations sur une suspicion de travail infantile, nous enquêtons immédiatement sur les allégations fournies. Pour tout acte répréhensible avéré, des mesures correctives catégoriques sont prises envers les fournisseurs concernés.

Qu'en est-il du travail des enfants dans le secteur du cacao ? 

La grande majorité du travail des enfants dans le secteur du cacao touche les enfants d'Afrique de l'Ouest qui soutiennent leurs parents dans les exploitations de cacao.

Le plan cacao de Nestlé aborde cette question complexe et difficile. Par exemple, nous travaillons avec nos partenaires de la chaîne d'approvisionnement et les communautés locales pour identifier les causes profondes du travail des enfants, tout en aidant les communautés productrices de cacao à rester financièrement et socialement viables.

Notre système de surveillance du travail des enfants et de lutte contre le travail des enfants (CLMRS) nous permet d'identifier les enfants à risque, de sensibiliser l'entourage de l'enfant et de prendre les mesures appropriées, notamment en construisant des écoles, en fournissant du matériel scolaire ou en aidant à la formation professionnelle.

Le CLMRS est en place dans toutes les coopératives du Plan cacao Nestlé en Côte d'Ivoire et dans plus de 75% des districts d'où nous nous approvisionnons au Ghana. Nous continuerons à mettre en œuvre le CLMRS dans les zones à haut risque de travail des enfants et nous le mettrons en œuvre dans toutes nos zones d'approvisionnement en Afrique de l'Ouest d'ici 2025.

Nous contribuons également à améliorer les moyens de subsistance des communautés de producteurs de cacao en formant les agriculteurs à de meilleures pratiques agricoles, en les aidant à diversifier leurs revenus, en améliorant l'accès aux services financiers de base et en favorisant l'autonomisation des femmes grâce à une meilleure alphabétisation.

La lutte contre le travail des enfants est une responsabilité partagée. Nous travaillons également avec les gouvernements, les organismes de certification et l'industrie du cacao et du chocolat en général pour résoudre ce problème.

Consultez le rapport de 2019 de la lutte contre le travail des enfants.