Sort results by
Sort results by

Est-ce que les capsules Nespresso produisent de gigantesques montagnes d’ordures ?

Le développement durable est déterminant pour le développement économique futur de Nespresso en tant qu’entreprise et des communautés avec lesquelles elle collabore. Cela comprend d’une part, la production d’un café de toute première qualité pour les consommateurs et d’autre part, l’amélioration de l’impact économique, écologique et social de ses activités, de la cerise de café à la tasse et au-delà.

En se concentrant sur la culture durable du café, le recyclage des capsules usagées et la réduction des émissions de CO2, Nespresso suit une approche durable globale tout au long de sa chaîne de création de valeur. Ainsi, l’entreprise entend créer durablement de la valeur ajoutée au niveau social et économique pour les producteurs de café et les consommateurs, tout comme pour les actionnaires de Nestlé.

En Suisse, l’engagement de réduire le bilan carbone des capsules Nespresso a commencé en 1991 avec l’introduction du premier système de recyclage Nespresso. Le marché suisse a donc été le premier à introduire la collecte des capsules Nespresso usagées. Aujourd’hui, nous célébrons 25 ans de recyclage !

A l’heure actuelle, la Suisse compte plus de 2’700 points de collecte où il est possible de recycler les capsules Nespresso : revendeurs Nespresso, boutiques Nespresso et centres de tri des communes.

En moyenne, 96 % des membres du Club Nespresso disposent d’un point de collecte à moins de 5 km de chez eux, 75 % à moins de 2 km. Tous les membres du Club bénéficient en outre du service gratuit [email protected] De cette façon, Nespresso est parvenu, en Suisse, à atteindre une capacité de collecte de 99 % des capsules en alu usagées.

Les capsules Nespresso ne représentent pas des montagnes de déchets. Les capsules Nespresso usagées sont rapportées au Groupe Barec, partenaire de recyclage de Nespresso. Le marc de café est séparé de l’aluminium dans ses installations de traitement à Moudon.

Tous les composants de la capsule Nespresso sont recyclables, l’aluminium comme le marc.

L’aluminium est non seulement la matière première qui permet le mieux de préserver la fraîcheur et les arômes délicats des grands crus de café, mais c’est aussi une matière première qui peut se recycler à l’infini.

L’aluminium des capsules Nespresso usagées est donc fondu pour être réutilisé dans de nouveaux produits comme des vélos ou des cadres de fenêtres.

Le recyclage permet d’épargner jusqu’à 95 % de l’énergie nécessaire pour transformer la bauxite en aluminium. En favorisant la récupération de cette matière première issue de la production de déchets, le recyclage permet de fabriquer de nouveaux produits en aluminium, sans avoir à produire de la matière première pour autant.

Le marc de café des capsules Nespresso usagées a une valeur énergétique très élevée, exploitable par le biais de différentes technologies traditionnelles et modernes.

Il est composté avec d’autres matières organiques, puis employé comme engrais par les agriculteurs, ou les viticulteurs du Lavaux par exemple. Le compost enrichit le sol à long terme avec des minéraux et d’autres matières, et aide à combattre l’érosion.

Le haut potentiel énergétique du marc de café peut aussi être exploité pour produire du biogaz.