Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Comment nous nous approvisionnons de manière responsable ?

Notre engagement

Nous approvisionner de manière responsable dans le contexte de notre chaîne logistique et promouvoir le bien-être animal

En quoi est-ce important ?

Un approvisionnement sûr en denrées agricoles de haute qualité est essentiel pour assurer la viabilité à long terme de notre activité. Dans cette perspective, notre programme d'approvisionnement responsable joue un rôle clé. Il nous aide à savoir d'où proviennent nos ingrédients et comment ils sont produits, ainsi qu'à aborder des questions environnementales et sociales telles que la déforestation, les droits de l'homme et le bien-être animal. Grâce à des pratiques d'approvisionnement responsables, nous pouvons avoir un impact social et environnemental positif sur les communautés avec lesquelles nous travaillons.

NestleandPeople
Ce que nous faisons

En 2019, nous avons continué à rendre compte de manière transparente de l'approvisionnement de nos 15 matières premières prioritaires. Nous nous sommes également appuyés sur les efforts déployés pour lutter contre la déforestation, promouvoir les droits de l'homme et garantir le bien-être animal dans nos chaînes d'approvisionnement. Pour en savoir plus, consultez notre rapport de progression de 2019.

À l'horizon 2020

Pour les fournisseurs de niveau 1, plus de 80 % des dépenses et du volume total proviennent de fournisseurs contrôlés et conformes

En cours
À l'horizon 2020

En amont, 80 % des dépenses et du volume de nos catégories prioritaires sont traçables et 70 % proviennent d'approvisionnements responsables

En cours


Ce que l'approvisionnement responsable signifie pour Nestlé
Notre stratégie d'approvisionnement responsable

Notre stratégie d'approvisionnement responsable est guidée par notre norme en matière d'approvisionnement responsable (pdf, 2,5 Mo) (RSS). Cela couvre l'ensemble de nos approvisionnements, que ce soit directement par le biais de notre programme Farmer Connect ou par l'intermédiaire de notre service des achats.

Où nous nous approvisionnons

Par le biais de Farmer Connect, nous nous approvisionnons directement auprès de plus de 550 000 exploitants agricoles pour nos achats de café, de cacao et de lait. Nous offrons également une formation et un soutien aux agriculteurs, dont la plupart sont de petits exploitants ruraux dans des pays en développement. Le personnel chargé du sourçage procède régulièrement à des visites d'exploitations et à des évaluations conformément aux obligations qui nous incombent en vertu de la norme en matière d'approvisionnement responsable.

Le sourçage du reste de nos approvisionnements, de même que celui de toutes nos autres matières premières, est effectué par le service des achats. Nos activités d'approvisionnement incluent des vérifications régulières de l'ensemble de nos fournisseurs directs par rapport à la norme en matière d'approvisionnement responsable. Nous avons, en outre, identifié 15 matières premières qui présentent un risque plus élevé en termes de problèmes environnementaux et/ou sociaux. Ces risques sont gérés dans le cadre de notre programme d'approvisionnement responsable. La première exigence est de dresser une carte de nos chaînes d'approvisionnement amont avec nos fournisseurs directs et de procéder à des évaluations des exploitations avec des organisations partenaires telles que ProForest et Earthworm Foundation (anciennement The Forest Trust).

Définition de l'approvisionnement responsable

Nous utilisons deux mesures essentielles pour évaluer nos progrès :

Approvisionnement responsable : il est vérifié que nos matières premières proviennent de notre norme en matière d'approvisionnement responsable.

Traçabilité : cartographier notre chaîne d'approvisionnement pour savoir exactement d'où viennent nos matières premières, en remontant jusqu'à la ferme, la plantation, la pêcherie ou tout autre lieu dont elles proviennent.

 

Implication du fournisseur

L'approvisionnement responsable requiert une implication profonde de nos fournisseurs. Nous attendons de tous nos fournisseurs de matières premières qu'ils se conforment aux exigences de la norme en matière d'approvisionnement responsable, tandis que notre programme d'évaluations détaillées, effectuées par des partenaires indépendants experts, mesure la conformité. Lorsque des insuffisances sont identifiées, nous travaillons avec les fournisseurs pour élaborer et mettre en œuvre des plans d'action visant à y palier.

Interventions ciblées

Dans de nombreux cas sont identifiés des problèmes qui nécessitent des interventions ciblées à long terme tels que notre Système de Suivi et Remédiation du Travail des Enfants (SSRTE), utilisé dans notre chaîne d'approvisionnement en cacao en Côte d'Ivoire et au Ghana, ainsi que notre travail avec Verité pour lutter contre les violations des droits du travail dans le secteur des produits de la mer. De même, notre utilisation du système satellitaire Starling fait appel à la technologie pour lutter contre la déforestation dans nos chaînes d'approvisionnement en huile de palme, en pâte à papier et en papier. Pour plus d'impact, ces interventions portent sur des questions concrètes, prenant en compte les causes fondamentales.

Travailler en partenariat pour réussir

Opérer des transformations requiert des efforts collaboratifs de l'ensemble du secteur industriel et des parties prenantes afin de partager l'expertise et les connaissances acquises et d'amplifier ce qui fonctionne. Nous sommes actifs dans plusieurs associations industrielles, notamment le Consumer Goods Forum, l'Institut des Droits de l'homme, Business Leadership Group for Responsible Recruitment, Responsible Labor Initiative, et collaborons également avec différentes parties prenantes telles que la Fair Labor Association (FLA), le groupe de pilotage de la High Carbon Stock Approach (HCSA), le Cerrado Manifesto et la Global Coalition for Animal Welfare. Nestlé milite également en faveur du changement auprès des autorités nationales et locales, ainsi que des organisations sectorielles et de ses homologues, afin d'initier une véritable transformation.

Nos domaines d'intervention

En quoi est-ce important ?

Pour garantir un approvisionnement responsable, nous devons savoir d'où proviennent nos matières premières afin de pouvoir évaluer les fournisseurs et identifier des problèmes éventuels. Les approvisionnements responsables doivent également être transparents, ce qui requiert une responsabilisation de l'ensemble du secteur indispensable pour permettre de véritables progrès.

Ce que nous faisons

Divulgation des informations relatives à nos approvisionnements en ingrédients

Nous pensons que la divulgation des informations relatives aux fournisseurs ainsi que sur l'origine des ingrédients auxquels est associé un risque élevé est essentielle pour que nous puissions faire la preuve des progrès réalisés. C'est pourquoi nous avons rendu publique la liste des fournisseurs et des volumes de nos 15 matières premières.

Davantage de transparence grâce à une technologie innovante

Nestlé est partenaire du projet OpenSC, une plateforme blockchain fondée par WWF-Australia et Boston Consulting Group Digital Ventures. Cette technologie permettra aux consommateurs de suivre la trace de leurs aliments en remontant jusqu'à la ferme d'où ils proviennent. La plateforme permettra à chacun d'accéder aux données sur la durabilité et la chaîne d'approvisionnement. En 2019, le projet pilote a tracé le lait des producteurs de Nouvelle-Zélande jusqu'aux usines et entrepôts de Nestlé au Moyen-Orient. Nestlé est la première grande entreprise du secteur de l'alimentation et des boissons à expérimenter la technologie blockchain de cette manière.

En quoi est-ce important ?

La terre, le sol, les arbres et l'eau sont des ressources vitales dans tous les habitats d'où proviennent nos matières premières. Nous nous sommes engagés à protéger ces ressources naturelles pour tous ceux qui en dépendent. Nous travaillons en collaboration pour préserver la santé de ces habitats, en partageant les ressources en eau, en éliminant la déforestation de notre chaîne d'approvisionnement, en améliorant la gestion des sols, en protégeant les océans et en préservant la biodiversité.

Ce que nous faisons

Combattre la déforestation

Avec Airbus et Earthworm Foundation, nos partenaires pour ce projet, nous avons commencé en 2019 à utiliser le système de satellites Starling pour surveiller 100 % de nos chaînes mondiales d'approvisionnement en huile de palme. Cette technologie a changé la façon dont nous gérons les risques de déforestation dans notre chaîne d'approvisionnement en huile de palme en nous permettant de mieux comprendre les schémas complexes de déforestation autour des zones de production d'huile de palme. Nous voyons maintenant où se produit la déforestation, quels en sont les facteurs et quelles sont les personnes susceptibles d'être impliquées. Nous utilisons ces informations pour identifier les cas et les risques de déforestation, ainsi que pour hiérarchiser les mesures adoptées au sein de notre chaîne d'approvisionnement.

Dans notre chaîne d'approvisionnement en pâte à papier et papier, nous utilisons Starling pour déterminer où la forêt recule sous l'effet de la déforestation et à repérer la dégradation des forêts à haute valeur de conservation. Tout au long de 2019, nous avons testé cette technologie dans quatre paysages prioritaires dans nos zones d'approvisionnement prioritaires : le nord-ouest de la Russie, le sud-est des États-Unis, la Colombie-Britannique, au Canada, et Sumatra, afin d'élaborer des cartes de base du type de couverture forestière. La surveillance ultérieure de l'évolution de la couverture forestière commencera en 2020.

Nos fournisseurs s'engagent désormais auprès des huileries qui risquent d'être liées à la déforestation et nous augmentons les ressources allouées aux vérifications et à l'implication sur le terrain.

Nous prévoyons que, d'ici 2020, 90 % de nos matières premières proviendront d'exploitation sans déforestation, contre 77 % en avril 2018. Nous continuerons à travailler aussi bien avec les petits exploitants agricoles qu'avec les grands fournisseurs pour parvenir à un taux d'approvisionnement sans déforestation de 100 % au cours des trois prochaines années.

En savoir plus sur notre travail en matière de lutte contre la déforestation.

Collaborer à la gestion des approches paysagères

L'approche paysagère consiste à parvenir à un équilibre entre des demandes concurrentes d'utilisation des terres d'une manière qui favorise le bien-être et les moyens de subsistance des populations, la gestion des ressources et les considérations environnementales. Il couvre des facteurs complexes et variés qui recoupent de nombreuses questions : pas seulement la protection des arbres, mais aussi la conservation de l'eau, la production alimentaire, le pâturage des animaux, le changement climatique, etc.

Il est impossible de traiter isolément de questions aussi complexes. Une action concertée est nécessaire, aux échelons local, régional et national. C'est pour cela que Nestlé participe à des collaborations publiques avec des entreprises privées, des producteurs et des acheteurs, et des ONG pour gérer collectivement les questions de paysage et de déforestation. Ainsi, la déforestation liée à la production de soja est de plus en plus prioritaire pour les ONG et les médias. Ce problème se pose tout particulièrement dans la région du Cerrado au Brésil, l'un des écosystèmes les plus importants du monde. Nestlé a signé une déclaration de soutien au Cerrado Manifesto, qui vise à mettre fin à la déforestation dans cette région.

De même, à Sumatra, en Indonésie, nous travaillons avec d'autres marques et fournisseurs à deux initiatives en matière de planification de l'utilisation durable des terres dont provient notre huile de palme, tandis qu'en Côte d'Ivoire et au Ghana, nous travaillons avec la Cocoa and Forests Initiative.

En quoi est-ce important ?

Nestlé s'oppose à toutes les formes de violations des droits de l'homme, notamment au travail forcé et au travail des enfants, ainsi qu'à d'autres formes d'atteintes au droit du travail. En prenant des mesures pour veiller au respect et à la promotion des droits de l'homme au sein de nos chaînes d'approvisionnement, nous pouvons contribuer à transformer la vie des personnes les plus vulnérables du monde et à atteindre les objectifs de développement durable.

Ce que nous faisons

Combattre le travail des enfants

Pour lutter contre le travail des enfants dans notre chaîne d'approvisionnement en cacao en Côte d'Ivoire et au Ghana, nous avons élaboré notre système de détection du travail des enfants et de dispositifs correctifs (CLMRS). Il nous permet d'identifier les causes du travail des enfants et les incidents dans ce domaine, mais aussi de prendre des mesures correctives par le biais de solutions à l'échelle communautaire, ainsi que de solutions adaptées aux besoins individuels. En 2019, nous avons publié notre deuxième rapport (pdf, 5,7 Mo) sur le travail des enfants dans notre chaîne d'approvisionnement. En savoir plus sur nos actions pour éliminer le travail des enfants.

Dans notre chaîne d'approvisionnement en noisettes, notre partenaire, la Fair Labor Association, a réalisé une étude d'impact social (SIA), en s'appuyant sur nos audits précédents, car ceux-ci ont permis d'identifier les problèmes mais pas les causes. L'étude d'impact social a permis d'obtenir de précieuses informations quant aux améliorations requises. En conséquence, nous travaillons actuellement avec trois fournisseurs pour cibler des actions spécifiques, comme l'accès des enfants à l'éducation et à des lieux de sécurité pendant que leurs parents travaillent. En savoir plus sur notre travail pour éliminer le travail des enfants dans la chaîne d'approvisionnement en noisettes.

Recrutement responsable

Le recours au travail forcé demeure un problème systémique dans de nombreuses chaînes d'approvisionnement en denrées agricoles. Il prend le plus souvent la forme de la servitude pour dette. Dans de nombreuses régions du monde, il est fréquent que les travailleurs (notamment les migrants) prennent en charge les coûts liés à l'obtention d'un travail, tels que les frais de voyage, de visa et médicaux. Ils s'endettent pour payer ces frais, puis découvrent qu'ils ne peuvent acquitter les intérêts de la dette que sur leur salaire, la dette les liant de façon permanente à un rôle sur lequel ils n'ont aucun contrôle. Dans de nombreux cas, leurs passeports peuvent leur être confisqués jusqu'au remboursement de leur dette.

Nous avons parrainé 12 évaluateurs pour qu'ils assistent à l'atelier de quatre jours organisé par Verité en Malaisie, consacré au recrutement éthique des auditeurs. L'objectif de cette formation était de renforcer les compétences des équipes d'évaluation en matière d'identification des risques liés au travail forcé dans le contexte de la migration des travailleurs. L'accent a été mis sur le processus de recrutement, car les indicateurs des risques liés à celui-ci peuvent aisément passer inaperçus dans les évaluations des sites d'emploi. Au nombre des personnes formées, il convient de mentionner cinq évaluateurs internes de nos fournisseurs directs d'huile de palme qui procèdent à des évaluations de la durabilité des pratiques de leurs fournisseurs (la chaîne d'approvisionnement en amont de Nestlé) ; cinq évaluateurs tiers de nos ONG partenaires, qui effectuent des évaluations indépendantes dans nos chaînes d'approvisionnement ; et deux auditeurs qui conduisent des audits de commerce éthique des membres de Sedex et des audits de nos fournisseurs pour la Roundtable on Sustainable Palm Oil.

Amélioration de l'accès aux mécanismes de doléance

En collaboration avec la plantation Sime Darby (SDP) en Malaisie, nous avons piloté un projet visant à éliminer les violations des droits de l'homme et du droit du travail dans notre chaîne d'approvisionnement commune en huile de palme. Une ligne d'assistance téléphonique hautement améliorée, co-développée par le programme ELEVATE et la Responsible Business Alliance, permet aux travailleurs de dénoncer leurs conditions de travail, les pratiques de recrutement, la sécurité et d'autres problèmes touchant au droit du travail.

Cette ligne d'assistance téléphonique à capacité élevée est la première du genre dans le secteur de l'huile de palme ; elle utilise la plateforme de pointe Laborlink d'ELEVATE destinée à la conduite d'enquêtes d'opinion auprès des travailleurs mobiles, afin d'évaluer les risques effectifs et potentiels dans le domaine des droits de l'homme, à élaborer des plans d'atténuation et à suivre l'efficacité des mesures prises. Les moyens de communication technologiques permettent aux travailleurs de faire entendre leurs doléances par les canaux qui leur conviennent le mieux, notamment les SMS, Facebook Messenger et un numéro gratuit, accessible sept jours sur sept durant les heures de pointe. Les problèmes soulevés sont traités en usant de protocoles clairs, en portant une attention constante au suivi et à la résolution de ces questions. L'objectif est de réduire de manière significative le risque de violation des droits de l'homme et du droit du travail en donnant aux travailleurs la possibilité de signaler les problèmes directement aux agents de la ligne d'assistance téléphonique formés à cet effet.

Le projet pilote d'une durée d'un an lancé en 2019 portait sur 24 huileries et plantations, et 5 909 travailleurs de la chaîne d'approvisionnement de SDP. Sur la base des enseignements tirés, la ligne d'assistance téléphonique sera renforcée et déployée progressivement dans le cadre de SDP. Nous voulons également élargir l'accès au système à l'ensemble du secteur malaisien de l'huile de palme.

Appliquer les nouvelles technologies pour soutenir les travailleurs du secteur des produits de la mer

Avec nos partenaires de l'Issara Institute, nous utilisons les nouvelles technologies pour lutter contre la traite des personnes et le travail forcé dans l'industrie de la pêche thaïlandaise. Les travailleurs de notre chaîne d'approvisionnement ont eu accès à l'application digitale Golden Dreams d'Issara qui leur permet de faire part de leur opinion sur les employeurs et les recruteurs, mais aussi d'échanger avec d'autres travailleurs. Une fonction d'évalutation aide les travailleurs à faire des choix plus éclairés, ainsi qu'à alerter les entreprises de la chaîne d'approvisionnement sur les abus potentiels, tant au stade du recrutement que sur le lieu de travail. Les utilisateurs de l'application peuvent également accéder aux informations les plus récentes sur leurs droits légaux, ainsi qu'aux hôpitaux et aux organisations de soutien telles que les ONG.

En plus de sensibiliser les travailleurs à leurs droits, Golden Dreams contribue à augmenter la transparence dans l'ensemble de la chaîne d'approvisionnement, ainsi qu'à améliorer la compréhension qu'ont nos fournisseurs de la situation des travailleurs.

Améliorer les moyens d'existence et les conditions de vie des travailleurs

Notre partenaire, Earthworm Foundation, a travaillé avec l'un de nos fournisseurs (une huilerie et un domaine) en Indonésie pour veiller à la conformité des salaires et du temps de travail à la réglementation, mais aussi pour améliorer la situation des travailleurs. Grâce à ce projet, les logements des travailleurs ont été rénovés et améliorés, des fosses septiques ont été installées pour des structures d'hébergement accueillant 60 familles et des puits ont été creusés pour permettre à 62 familles de disposer d'un accès à l'eau potable. En outre, des équipements de protection ont été fournis à 411 travailleurs des plantations et des moyens de transport scolaire ont été mis à la disposition de 90 élèves. Les travailleurs ont également la possibilité d'adhérer au syndicat.

En quoi est-ce important ?

Nous pensons que la meilleure nourriture provient d'animaux élevés conformément à des normes et des pratiques rigoureuses en matière de bien-être animal. Nestlé est convaincu que des normes solides en matière de bien-être animal ont un impact direct et indirect sur la sécurité et la qualité des aliments.

Ce que nous faisons

Vers des œufs de poules élevées au sol

En 2019, nous avons bien progressé dans nos efforts pour tenir notre engagement à ne nous approvisionner qu'en œufs de poules élevées en liberté en Europe, et nous sommes bien partis pour atteindre notre objectif de 100 % avant la fin de l'année 2020. Nous travaillons avec la Global Coalition for Animal Welfare pour étudier la manière dont cet engagement pourrait être étendu au reste du monde.

Bien-être animal

Au Brésil, nous avons lancé un étude appelé CowSense qui utilise des capteurs avancés pour surveiller la santé, les activités et le bien-être des bovins, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Ces données contribueront à informer les agriculteurs quant au comportement et à la santé de leur cheptel. En apprendre plus en ligne.

En novembre, nous avons organisé une "Journée des fournisseurs" avec les principaux fournisseurs afin de discuter des changements nécessaires pour améliorer les normes de bien-être des poulets de chair. Une rencontre avec les détaillants pour déterminer les modalités de la transition vers des normes de bien-être plus rigoureuses d'ici 2026 devrait avoir lieu en 2020.