Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Nestlé for Healthier Kids

Aider 50 millions d’enfants à mener une vie plus saine d’ici à 2030

La nutrition est essentielle pour assurer le développement sain de l’enfant. Mais comme toujours, la théorie est une chose, la pratique en est une autre. Encourager les enfants à manger plus de fruits et légumes, s’assurer que leurs repas sont toujours aussi nutritifs que possible et incorporer des sources de protéines diversifiées – y compris des alternatives d’origine végétale – peut parfois s’avérer difficile pour les parents et les aidants.

Nestlé for Healthier Kids met tout en œuvre pour accompagner les parents et les aidants dans leur démarche d’amélioration de la santé des enfants. Nous lançons des boissons et des aliments plus nutritifs dans le monde entier afin de répondre aux besoins nutritionnels des enfants, tout en offrant une éducation nutritionnelle dans le cadre de programmes scolaires, ainsi que des conseils quotidiens et des recettes équilibrées pour les parents. Notre ambition est d’aider 50 millions d’enfants à mener une vie plus saine d’ici à 2030.

L’implication des enfants dans la préparation des repas les amène à adopter des habitudes alimentaires plus saines – en bref, la qualité de leur alimentation est plus élevée, les enfants étant plus enclins à manger des fruits et légumes. C’est pourquoi nous encourageons et préconisons l’«unité» — lorsque les parents et les enfants se réunissent dans la cuisine.

Pourquoi les meilleurs repas sont-ils ceux que nous préparons ensemble ?

La qualité de l’alimentation est plus élevée chez les enfants qui aident à préparer les repas à la maison

1. Dans l'ensemble, la qualité de l'alimentation était plus élevée chez les élèves canadiens du cours moyen qui aidaient à préparer les repas à la maison au moins une fois par semaine, comparativement à ceux qui n'aidaient jamais à la préparation des repas (Chu YL et al. J Nutr Educ Behav. 2014;46:304-8)

2. Une étude transversale réalisée en Australie a montré que les garçons (et non les filles) ayant un régime alimentaire « sain » étaient plus impliqués dans la préparation des repas que les garçons ayant un régime alimentaire « énergétique » (Leech RM et al. Appetite. 2014;75:64-70)

3. L'aide à la cuisine a été positivement associée à l'adhésion à un régime méditerranéen sain chez les collégiens au Portugal (Leal FM et al. Persp in Pub Health. 2011;131:283-7)

Les enfants qui aident à la préparation des repas à la maison mangent plus de fruits et légumes

1. Les élèves canadiens du cours moyen qui aidaient régulièrement à préparer les repas à la maison mangeaient 1,4 portion de plus de fruits et légumes par jour (combinés) que les enfants qui ne préparaient jamais de repas (Chu YL et al. J Nutr Educ Behav. 2014;46:304-8)

2. Les enfants japonais (10-11 ans) qui aidaient à la préparation des repas étaient plus susceptibles de manger des légumes et des fruits tous les jours que ceux qui ne participaient pas à la préparation des repas (Nozue M et al. Nutr Res Pract. 2016; 10:359-63)

3. La participation des jeunes enfants (de 2 à 5 ans) à la préparation des aliments a augmenté la fréquence de la consommation de fruits et légumes (Shim JE et al. J Nutr Educ Behav. 2016;48:311-7)

Les enfants qui participent à la préparation des repas augmentent leur préférence pour les légumes

1. L'aide à la préparation régulière des repas a été associée à une augmentation de 10 % de la préférence pour les légumes chez les élèves du cours moyen au Canada (Chu YL et al. Pub Health Nutr. 2013;16:108-12)

2. La participation accrue ou la portée de l'encouragement des parents à aider les enfants à préparer les aliments a été associée positivement à des préférences pour les légumes chez les enfants de 3 à 7 ans (Vollmer RL and Baietto J. Appetite. 2017;113:134-40)

3. Les enfants en âge préscolaire étaient plus disposés à manger des légumes lorsque l'enfant aidait à préparer des recettes avec des légumes (Ugalde M et al. JMIR Serius Games. 2017;5:e20)

Comment impliquer les enfants dans la préparation des repas ?

 

Cuisiner à plusieurs. Pour en savoir plus

 


10 questions fréquemment posées sur la nutrition des enfants et les réponses sont disponibles ici.

 


Une nutrition équilibrée pour les enfants - en savoir plus

Cliquez ici pour découvrir plus de recettes saines et savoureuses à cuisiner avec vos enfants.

Les deux priorités du programme :

Accélérer la transformation de notre portefeuille de produits

Afin de nous assurer que nos marques soutiennent des modes de vie plus sains et répondent aux besoins nutritionnels d’aujourd’hui, nous avons déjà :
  • Éliminé plus de 40 000 tonnes de sucre et 6 200 tonnes de graisses saturées depuis 2014.
  • Éliminé plus de 15 000 tonnes de sel depuis 2012.
  • Augmenté le nombre d’aliments enrichis en micronutriments à 174 milliards en 2017.
  • Veillé à ce que 99,8% de notre portefeuille de produits soit exempt d’acides gras trans (AGT).
Nous avons également pris des engagements à relever d’ici à 2020 :
  • Ajouter 750 millions de portions (80 g) de légumes.
  • Ajouter au moins 300 millions de portions (16 g) de grains riches en fibres, de légumineuses, de noix et graines aux produits.
  • Réduire davantage les sucres de 5 %
  • Réduire davantage le sel de 10 %
  • Respecter notre engagement pris en 2014 consistant à réduire les graisses saturées de 10 % dans tous les produits pertinents qui ne répondent pas aux recommandations de l’OMS