Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Le gaspillage alimentaire : faits et chiffres

Le gaspillage alimentaire c’est…

Trop de produits dans les rayons des supermarchés, une production considérable de denrées alimentaires, une cuisine abondante… le gaspillage alimentaire n’est pas surprenant en raison de nos habitudes de consommation. Mais que signifie déchets alimentaires ? L’Office fédéral de l’environnement définit le gaspillage alimentaire comme la partie des produits comestibles destinés à la consommation humaine qui est jetée, perdue, dégradée ou consommée par des parasites dans n’importe quelle phase de la filière alimentaire. Des pertes peuvent ainsi avoir lieu à différents niveaux, de la production agricole à nos assiettes, sans oublier l’étape intermédiaire de la transformation.

Et quelques chiffres

L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture estime qu’en Europe un tiers des aliments destinés à la consommation humaine est perdu ou gaspillé. La tendance en Suisse est la même avec 94kg de nourriture jetés chaque année par habitant. Cela soulève certaines questions éthiques lorsqu’en comparaison, en Inde, ce chiffre se monte à 11kg par année et par habitant. Sans compter que quelque 815 millions de personnes dans le monde souffrent de la faim, alors que de grandes quantités de nourriture finissent à la poubelle.

D’un point de vue écologique, le gaspillage alimentaire a aussi un impact. Pour chaque aliment produit, même si celui-ci est finalement jeté, de l’eau et de l’énergie sont utilisées. La réduction des déchets alimentaires permet donc de réduire l’empreinte écologique. Enfin, le coût que cela engendre pour chaque ménage n’est pas négligeable. En Suisse, pour une famille de 4 personnes, 2010 CHF finissent chaque année à la poubelle. Le défi est donc de produire moins de déchets alimentaires pour protéger notre planète tout en faisant des économies.

Où gaspille-t-on le plus ?

L’adage « avoir les yeux plus gros que l’estomac » s’applique parfaitement au gaspillage alimentaire, la part la plus importante des pertes se produisant dans les ménages. En effet, 37% du gaspillage alimentaire a lieu chez les consommateurs en raison d’achats trop volumineux, d’une mauvaise compréhension des dates de péremption, d’aliments mal conservés ou encore de quantités cuisinées trop conséquentes.

Le gaspillage alimentaire : faits et chiffres