Retour
2 min de lecture

Produire des choses peut s'avérer compliqué. Que vous prépariez un dîner rapide pour une personne ou que vous passiez des mois à rénover votre maison, il y a des chances que votre travail génère des déchets.

Alors voyons cela sous un autre angle et ajoutons-y une grande quantité de nourriture pour animaux. Imaginez que vous produisiez suffisamment de nourriture et de litière pour chat et chien pour satisfaire les besoins de millions d'animaux chaque année.

À présent, essayez de le faire sans envoyer le moindre déchet en décharge et vous devriez commencer à comprendre l'ampleur de l'objectif zéro déchet mis en décharge dans une usine Purina.

Travail sur les déchets

Bien sûr la difficulté d'une tâche ne la rend pas impossible pour autant. En fait, Nestlé, la plus grande société agroalimentaire du monde, s'est engagée à ne plus utiliser de décharge d'ici 2020.

James Julian fait partie des personnes qui cherchent de nouvelles méthodes de recyclage des matériaux

Parmi les 20 usines de Purina en Amérique du Nord, sept ont déjà atteint cet objectif. Les matériaux mis au rebut sur ces sites sont minutieusement redirigés vers des endroits spécialisés dans la récupération de valeur écologique et économique.

Ils peuvent être réutilisés, recyclés ou brûlés pour produire de l'énergie. Ce choix est fait selon la meilleure utilisation de chaque matériau et de ce qui lui évitera d'être mis en décharge.

La durabilité

La réduction des déchets est une partie importante du projet de Purina qui vise à minimiser son impact sur l'environnement.

La société cherche également à utiliser plus d'énergies renouvelables et à économiser l'eau. L'utilisation d'eau a baissé de 28 % depuis 2007 dans les usines Nestlé Purina en Amérique du Nord.

"Nous nous engageons en faveur d'une amélioration continue de notre durabilité à chaque étape de notre chaîne de valeur des ventes et à créer un monde meilleur pour les animaux et ceux qui les aiment", déclare John Bear, directeur adjoint de la fabrication de Nestlé Purina en Amérique du Nord.

Les trois étapes du succès

Purina cherche à réduire les déchets mis en décharge de trois façons principales.

Premièrement, la société travaille avec ses employés pour encourager tout le monde à participer. Deuxièmement, elle étudie ses processus pour trouver des moyens de minimiser la production de déchets par le système. Troisièmement, elle travaille avec des sociétés qui peuvent composter, recycler, réutiliser ou récupérer l'énergie provenant des déchets produits.

Depuis 2014, la société a réduit la mise en décharge de ses déchets en Amérique du Nord de plus de 34 %.

Une réduction
d'un tiers
des déchets dans les décharges depuis 2014

En utilisant cette même approche en trois étapes, la société mère, Nestlé USA, a déjà éliminé les déchets à éliminer de chacune de ses 23 usines alimentaires. Les infrastructures fabriquant des confiseries, des produits laitiers, des plats surgelés, des glaces et des boissons n'utilisent plus de décharge.

Tous les sites de Purina sont en bonne voie pour atteindre ce même objectif, ce qui témoigne de la force de l'engagement permanent de Nestlé envers le développement de pratiques des affaires durables pour toutes ses opérations.