Retour
3 min de lecture
Presque tous les Suisses connaissent notre eau minérale Henniez de la région de la Broye dans le canton de Vaud au nord de Lausanne, mais personne ne sait que Nestlé Waters à Henniez s'engage en faveur d'une utilisation durable de l'eau. En 2009, l'entreprise a lancé le projet ECO-Broye avec tous les principaux partenaires locaux.

 

Nestlé Waters a ainsi fait suite à l'engagement des anciens propriétaires des sources d'eau minérale de Henniez : en 1991, le domaine de Henniez a été créé autour des sept sources, une réserve naturelle de 120 hectares. Dans la zone de protection, l'agriculture a une tolérance zéro pour les pesticides, les produits phytosanitaires et les engrais.

Le projet ECO-Broye

En 2008, Nestlé Waters a acquis les sources minérales de Henniez et a lancé peu après le programme ECO-Broye. L'objectif : renforcer, avec les partenaires locaux, les initiatives déjà engagées pour la protection des sources et des ressources naturelles et les étendre à l'ensemble de la région de la Broye.

 

Photo : Francesco Davila Alotto, responsable des ressources en eau chez Nestlé Waters, s’entretient avec Olivier Mayor, agriculteur, et Michel Marcuard, spécialiste des ressources en eau chez Nestlé Waters

« Le sol est au cœur de la protection de l'eau », déclare Francesco Davila Alotto, responsable des ressources en eau et de l'environnement chez Nestlé Waters Suisse. L’eau de pluie s'infiltre à travers le sol, diverses couches de roches et de sédiments durant sept à dix ans où elle est purifiée naturellement et enrichie en minéraux. En tout, il a fallu deux ans pour initier une coopération avec quelque 70 agriculteurs, les autorités locales et cantonales et d'autres acteurs importants de la région.

Olivier Mayor est membre du Comité local des agriculteurs et travaille avec Nestlé Waters sur le projet ECO-Broye. Il a travaillé de manière intensive pendant longtemps avant de passer à une approche plus naturelle, une agriculture extensive. Il s'agit d'un système de production agricole qui utilise des ressources naturelles plutôt que des engrais chimiques ou des pesticides.

Olivier Mayor apprécie la collaboration avec Nestlé Waters parce qu'elle favorise une agriculture plus respectueuse de l'environnement : "Les rendements sont certes plus faibles, mais le prix des produits naturels est plus élevé en retour. Dans l'ensemble, l'agriculteur en profite davantage, même si sa récolte est potentiellement exposée à plus de risques de maladies et de conditions météorologiques. »

Nestlé Waters et ses partenaires ont déjà atteint plusieurs objectifs :

1. L'abandon des pesticides et la réduction de l'utilisation des terres agricoles favorisent la création de nouveaux biotopes plus grands, augmentent la biodiversité et protègent notre ressource commune qu'est l'eau.

2. Une zone de filtration d'eau 100% biologique protège un affluent de la rivière Broye contre une contamination potentielle et crée un biotope pour les amphibiens et les poissons.

 

Photo : Michel Marcuard, spécialiste des ressources en eau chez Nestlé Waters, dans la zone de filtration de l'eau.

3. Un ruisseau ouvert et renaturé prévient les inondations et favorise la biodiversité.

4. Dans une usine de biogaz à côté de l'usine de Henniez, environ 23 000 tonnes de fumier de 25 exploitations agricoles de la région, ainsi que les déchets de café de l'usine de recyclage de capsules Nespresso voisine, sont convertis en biogaz, puis convertis en électricité et en chaleur. Comme les agriculteurs n'épandent pas de fumier de ferme dans les champs, cette mesure protège également l'eau en tant que ressource.

 

Photo : Marc Menoud du fournisseur d'énergie Groupe E Greenwatt, qui exploite l'usine de biogaz à Henniez, montre les déchets de café Nespresso qui y sont traités.

Résultat

Le projet ECO-Broye permet ainsi de promouvoir la biodiversité sur une superficie de 2 400 hectares et de protéger les ressources naturelles de la région. "Notre initiative va donc bien au-delà de la zone de captage réelle de la source ", déclare Francesco Davila Alotto. "C'est un bon exemple de l'engagement de Nestlé Waters Suisse avec ses partenaires locaux, en faveur d'une gestion responsable et durable de l'eau. »

 

Photo : Francesco Davila Alotto, responsable des ressources en eau chez Nestlé Waters, près d’un cours d'eau dans la zone source.

Cela a un effet positif à long terme sur l'ensemble de l'environnement de la région de Broye, déclare Yannick Escher, syndic de Henniez : "L'initiative Nestlé Waters montre que l'industrie et la protection de l'environnement ne sont plus contradictoires. Et cela motive les communautés et chacun d'entre nous à s'engager en faveur d'un développement durable et réaliste. »