Résultats 2015: croissance organique de 4,2%, marge opérationnelle courante en hausse de 10 points de base à taux de change constants

févr. 18, 2016

  • Croissance organique de 4,2% et croissance interne réelle de 2,2%
  • Ventes de CHF 88,8 milliards, impact des taux de change de -7,4%
  • Marge opérationnelle courante de 15,1%, en hausse de 10 points de base à taux de change constants
  • Bénéfice récurrent par action en hausse de 6,5% à taux de change constants
  • Solide cash flow d’exploitation de CHF 14,3 milliards
  • Augmentation du dividende proposé à CHF 2.25 par action
  • Perspectives 2016: croissance organique en ligne avec celle de 2015 avec une amélioration des marges et du bénéfice récurrent par action à taux de change constants, ainsi que de la rentabilité du capital

Paul Bulcke, Administrateur délégué de Nestlé: «En 2015, nous avons réalisé une croissance profitable dans la fourchette supérieure de l’industrie dans ce qui demeure un environnement difficile. Cette croissance profitable s’est appuyée sur les performances régulières les années précédentes. Notre croissance organique de 4,2% a été soutenue par une croissance interne réelle qui a gagné en dynamique, combinée à une amélioration continue des marges. En outre, nous avons augmenté ou maintenu nos parts de marché dans la majorité de nos catégories et de nos marchés.

Simultanément, nous avons continué à investir pour l’avenir en augmentant le soutien à nos marques et en développant nos nouvelles plateformes dans la nutrition et la santé ainsi que le e-commerce. Nous avons maintenu l’accent sur la gestion de notre portefeuille, redressant nos activités de produits surgelés aux Etats-Unis, cédant des activités non stratégiques et élaborant un nouveau partenariat visant à créer un acteur de premier plan dans les glaces.

Notre génération de cash flow libre s’est à nouveau située dans la fourchette supérieure de l’industrie alimentaire à 11,2% des ventes, en raison de notre concentration sur les marges avec une discipline dans les dépenses d’investissement et le fonds de roulement. Par conséquent, nous proposons d’augmenter le dividende, comme cela a été le cas durant les vingt dernières années.

Nous prévoyons que notre environnement commercial en 2016 sera similaire aux années précédentes, avec une adaptation des prix encore plus légère. De ce fait, nous envisageons de réaliser une croissance organique en ligne avec 2015, avec une amélioration des marges et du bénéfice récurrent par action à taux de change constants, ainsi que de la rentabilité du capital.»


vers le communiqué de presse

vers les rapports financiers