Nestlé Suisse confirme à l’Expo de Milan son engagement pour une alimentation plus saine

août 5, 2015

Nestlé Suisse a signé hier à Milan un Memorandum of Understanding (MoU) avec le Conseiller Fédéral Alain Berset ainsi que des producteurs et des distributeurs suisses de denrées alimentaires. Le but de cette initiative est de réduire graduellement, au cours des quatre prochaines années, la quantité de sucre dans les yogourts et les céréales du petit-déjeuner. Pour sa part, Nestlé Suisse réduit déjà depuis plusieurs années le sel, le sucre et les graisses saturées dans tous ses produits.

Eugenio Simioni, CEO de Nestlé Suisse : « Nous sommes heureux que le Conseiller Fédéral Alain Berset ait initié ce Mémorandum qui confirme la justesse des engagements pris par Nestlé Suisse sur la réduction de sucre, de sel et de matières grasses saturées annoncés il y a une année. »

Une réduction de 10% de la teneur en sodium, en sucre et en graisses saturées d’ici fin 2016

Depuis janvier 2013, Nestlé a réduit jusqu’à 30% le sucre dans les céreales pour enfants. Nestlé Suisse a par ailleurs annoncé, dans un communiqué de juin 2014, un objectif de réduction de 10 % en moyenne la teneur en sucre dans tous ses produits d’ici la fin de l'année 2016. Pour soutenir cet effort long-terme, nous avons par exemple lancé la plateforme yogurtcommunity.ch qui vise à impliquer les consommateurs dans la réduction progressive de sucre dans les yogourts.

En outre, Nestlé retravaille ses recettes en favorisant l’utilisation d’ingrédients naturels. Toutes les glaces Frisco et Mövenpick sont d’ores et déjà composées à 100 % d’ingrédients naturels, l’objectif étant que cela s’étende progressivement à de nouveaux produits, comme par exemple les nouvelles sauces Thomy. L'expérience gustative ne doit en rien être compromise : les produits doivent être largement privilégiés par les consommateurs par rapport aux produits concurrents.