Prix Nestlé Suisse de la Nutrition

Importance de la nutrition pour la santé des plus jeunes :
Le Prix Nestlé Suisse de la Nutrition 2014 récompense trois travaux

Berne,août 21, 2014

Des suppléments de iode pour des mères et leurs nouveaux-nés, la nutrition des enfants aux soins intensifs et un programme national pour encourager les jeunes à bouger et bien manger: les travaux de trois chercheurs suisses ont été récompensés par le Prix Nestlé Suisse de la Nutrition 2014. Il a été remis à Berne le 21 août 2014 dans le cadre du congrès national de la Société suisse de la nutrition (SSN).

Prix de la recherche scientifique (15'000 CHF) : Administrer des suppléments d’iode aux mères allaitantes et aux nouveaux-nés quand l’utilisation du sel de cuisine iodé n’est pas possible est efficace. Surtout par l’intermédiaire du lait maternel.

Pour  la première fois, une étude montre qu’administrer de hautes doses de suppléments de iode à des mères allaitantes et à leurs bébés selon les recommandations de l’OMS n’est pas dangereux, mais utile. C’est à travers le lait maternel que le iode est encore plus efficace. Le travail de Raschida Raffaela Bouhouch, doctorante en Nutrition humaine à l’ETH de Zurich, a porté sur 241 mères et enfants au Maroc. Dans les régions déficitaires en iode comme la Suisse, on recommande en effet l’utilisation du sel de cuisine iodé pour prévenir la carence en iode dont les conséquences peuvent être lourdes – goître, dommages au cerveau des tout-petits. Cette étude ouvre des perspectives là où le sel iodé n’est pas disponible et même en Suisse pour des groupes vulnérables comme les enfants en bas âge qui ne présentent pas un statut en iode adéquat.

Prix de la communication (7'500 francs) : Plus grand programme national de promotion de la santé en Suisse, Gorilla sensibilise les 10-20 ans à l’activité physique, à l’alimentation équilibrée et à la consommation durable.

Actuellement, 30% de la population de plus de 15 ans est en surpoids. Avec Gorilla, la fondation Schtifti de Zurich – une fondation d’initiative privée par et pour les jeunes fondée et co-dirigée par Roger Grolimund - œuvre chaque année auprès de plus de 160'000 enfants et adolescents de 10 à 20 ans. Avec des ateliers, des workshops d’une journée faisant intervenir des jeunes sportifs freestyle et des professionnels de la nutrition, des événements de prévention en milieu scolaire et extrascolaire, Gorilla transmet le plaisir de cuisiner et de bouger. La fondation de Roger Grolimund s’engage depuis plus de dix ans en faveur d’un poids corporel sain chez les jeunes générations. Les nombreuses récompenses reçues prouvent que ce travail produit un effet durable et considérable.

Prix Jeunes chercheurs (7'500 francs) : Les enfants hospitalisés aux soins intensifs de pédiatrie du CHUV reçoivent des apports nutritionnels très proches des prescriptions médicales. Les interruptions du support nutritionnel doivent être limitées au minimum et compensées le plus rapidement possible.

Les enfants sévèrement malades risquent de développer une malnutrition durant leur hospitalisation. Dans une étude pilote, la diététicienne HES, assistante à la Haute Ecole de santé de Genève, Clémence Moullet a évalué les apports nutritionnels que reçoivent les
enfants hospitalisés dans l’unité des soins intensifs de pédiatrie du CHUV. Son travail a mis en évidence que les quantités d’énergie et de protéines reçues étaient très proches des prescriptions ordonnées par les médecins ; un bon résultat comparé aux adultes où la littérature parle de seulement 60%. L’étude relève aussi que les obstacles qui interrompent le plus souvent le support nutritionnel sont les soins infirmiers et la physiothérapie ainsi que l’extubation qui le stoppe le plus longtemps. Mais le personnel infirmier de l’unité essaie de compenser les interruptions très rapidement. C’est d’ailleurs ce que préconisent les conclusions de cette étude : limiter les interruptions du support nutritionnel au minimum et les compenser rapidement en augmentant le débit, si toléré, une fois le support réinstallé.

Le Prix Nestlé Suisse de la Nutrition décerné depuis plus de 10 ans

La recherche sur l’alimentation est au cœur des activités de Nestlé. Pour promouvoir ces efforts au-delà de ses propres centres de recherche, Nestlé Suisse a créé le Prix de la Nutrition. Depuis plus de 10 ans, trois prix sont décernés à des chercheurs indépendants en Suisse pour soutenir des projets dans le domaine de la nutrition et de la prévention.

Le Prix scientifique récompense principalement des articles scientifiques ouvrant de nouvelles perspectives dans la recherche appliquée en nutrition et présentant aussi bien un intérêt pratique pour les actuelles et futures recommandations alimentaires que pour la nutrition en Suisse.

Le Prix de la communication récompense la mise en pratique de la recherche scientifique auprès du grand public. Les travaux peuvent aborder des aspects thérapeutiques ou préventifs du conseil en nutrition et sont évalués en privilégiant plus particulièrement l’approche méthodique et didactique.

Créé en 2001, le Prix pour jeunes chercheurs vise à inciter les jeunes à s’engager dans la voie de la recherche en nutrition.

Photo 3 lauréates (g. à dr.) Noemi Reichel pour Roger Grolimund, Einat Schmutz pour Raschida Raffaela Bouhouch, Clémence Moullet

Communiqué de presse (doc PDF)
Fiche lauréats (doc PDF)
Photo Lauréate PRIX SCIENTIFIQUE; Einat Schmutz pour Raschida Raffaela Bouhouch
Photo Lauréat PRIX COMMUNICATION; Noemi Reichel pour Roger Grolimund
Photo Lauréate PRIX JEUNES CHERCHEURS; Clémence Moullet
Photo 3 lauréats (g. à dr.) Reichel pour Roger Grolimund, Schmutz pour Raschida Raffaela Bouhouch, Clémence Moullet
Photo groupe (g. à dr) Jardena Puder (présidente du jury), Reichel pour Roger Grolimund, Schmutz pour Raschida Raffaela Bouhouch, Clémence Moullet, Stéphanie Collier-Blanc (Head of Nutrition Nestlé Suisse)

_________________________________________________
Pour plus d’informations et des photos :

Philippe Oertlé | Nestlé Suisse S.A. | Case postale 352 | 1800 Vevey | 021 924 51 24 | presse@ch.nestle.com