Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Lutte contre le changement climatique

Notre plan d'actions pour atteindre nette zéro émission d'ici 2050

Retour aux communiqués de presse

Nestlé redouble d’efforts pour lutter contre le changement climatique, en mettant l’accent sur l’agriculture régénératrice et en optant pour l’électricité renouvelable

En tant que signataire de l’engagement des Nations Unies ‘Business Ambition for 1.5°C’, Nestlé est l’une des premières entreprises à dévoiler son plan détaillé assorti d’un calendrier, et ce, plus tôt que prévu. L’entreprise prend des mesures pour réduire de moitié ses émissions d’ici 2030 et parvenir à zéro émission nette d’ici 2050 – alors même qu’elle continue de croître.

Les actions sont centrées sur le soutien aux agriculteurs et aux fournisseurs pour faire avancer l’agriculture régénératrice, la plantation de centaines de millions d’arbres au cours des 10 prochaines années et la transition complète de l’entreprise vers l’utilisation de 100% d’électricité renouvelable d’ici 2025. De plus, Nestlé continue d’augmenter le nombre de ses marques qui atteignent la neutralité carbone.

Cette feuille de route est le résultat d’une revue exhaustive des activités et opérations de Nestlé afin de comprendre l’ampleur du défi et déterminer les actions nécessaires pour le relever. L’entreprise a émis 92 millions de tonnes de gaz à effet de serre en 2018, une valeur qui servira de référence pour mesurer les progrès.

Paul Bulcke, Président de Nestlé a affirmé : « Le Conseil d’administration reconnaît que la prise de mesures décisives pour lutter contre le changement climatique est d’une importance stratégique. Cela renforce l’accélération et l’intensification de notre action afin d’assurer la réussite à long terme de notre entreprise et contribuer à pérenniser l’avenir des générations à venir. »

« Lutter contre le changement climatique ne peut pas attendre, et nous non plus. C’est impératif pour la réussite à long terme de nos activités », a déclaré Mark Schneider, Administrateur délégué de Nestlé. « Nous avons une opportunité unique de lutter contre le changement climatique, car nous menons nos activités dans presque tous les pays du monde et nous avons la taille, l’échelle et l’envergure nécessaires pour faire la différence. Nous travaillerons en collaboration avec les agriculteurs, les partenaires de l’industrie, les gouvernements, les organisations non gouvernementales et nos consommateurs afin de réduire notre empreinte écologique ».

Le plan de Nestlé pour parvenir à la neutralité carbone couvre trois domaines principaux :

  • L’entreprise collabore déjà avec plus de 500 000 agriculteurs et 150 000 fournisseurs pour leur apporter son soutien dans la mise en œuvre des pratiques d’agriculture régénératrice. De telles pratiques améliorent la santé des sols, préservent et restaurent les divers écosystèmes. En retour, Nestlé propose de récompenser les agriculteurs en achetant leurs produits à un prix plus élevé et en plus grandes quantités, mais aussi en participant aux dépenses d’investissement nécessaires. Nestlé prévoit de s’approvisionner à hauteur de plus de 14 millions de tonnes d’ingrédients issus de l’agriculture régénératrice d’ici 2030, stimulant ainsi la demande pour ce type de produits.

    Nestlé intensifie également son programme de reforestation en vue de planter 20 millions d’arbres chaque année pendant les 10 prochaines années, dans les régions où l’entreprise s’approvisionne en ingrédients. Plus d’arbres signifie plus d’ombre pour les cultures, plus de carbone éliminé de l’atmosphère, des rendements plus élevés, une amélioration de la biodiversité et de la santé des sols. Les principales chaînes d’approvisionnement des matières premières clés de l’entreprise, comme l’huile de palme et le soja, ne seront pas liées à la déforestation d’ici 2022. Grâce à de tels efforts, Nestlé créée des partenariats à plus long terme et offre aux communautés agricoles des revenus plus sûrs et plus élevés.

  • Dans ses 800 sites répartis dans les 187 pays où elle exerce ses activités opérationnelles, Nestlé prévoit d’achever sa transition vers une utilisation de 100% d’électricité renouvelable au cours des cinq prochaines années. L’entreprise remplace son parc de véhicules avec des options à plus faibles émissions tout en réduisant et en compensant les déplacements d’affaires d’ici 2022. Nestlé prend également des mesures de préservation et de régénération de l’eau et de lutte contre le gaspillage alimentaire dans ses opérations.

  • Au sein de son portefeuille de produits, Nestlé élargit continuellement son offre d’aliments et de boissons d’origine végétale et reformule ses produits afin qu’ils soient plus respectueux de l’environnement. L’entreprise augmente le 3/3 nombre de ses marques atteignant la neutralité carbone, donnant aux consommateurs la possibilité de contribuer à la lutte contre le changement climatique. La gamme d’aliments d’origine végétale Garden Gourmet ainsi que les compléments Garden of Life atteindront la neutralité carbone d’ici 2022 ; les marques d’aliments d’origine végétale Sweet Earth, entre autres marques, feront de même d’ici 2025. Ces engagements s’ajoutent à ceux de Nespresso, S.Pellegrino, Perrier et Acqua Panna dans le but d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2022 et à celui des autres marques de la catégorie Nestlé Waters afin de réaliser ce même objectif d’ici 2025.

 

Magdi Batato, Directeur général et chef des opérations, a déclaré : « Avec près de deux tiers de nos émissions provenant de l’agriculture, il est clair que l’agriculture régénératrice et la reforestation sont au centre de nos efforts pour atteindre l’objectif zéro émission nette. Ces efforts réduiront les émissions et amélioreront la biodiversité à grande échelle. Nous continuerons également d’éliminer les émissions de nos activités et de faire des améliorations au sein de notre portefeuille de produits. Cela représente beaucoup de travail, mais nous sommes déterminés à tenir nos engagements ».

Nestlé prévoit d’investir au total CHF 3,2 milliards au cours des cinq prochaines années pour accélérer son plan, dont CHF 1,2 milliard consacré à stimuler l’agriculture régénératrice dans l’ensemble de sa chaîne d’approvisionnement. Ces investissements seront principalement financés grâce à des rendements opérationnels et structurels, afin que cette initiative n’ait pas d’incidence sur les bénéfices.

Les objectifs de réduction des émissions de Nestlé ont été approuvés par l’initiative Science-Based Targets comme atteignant les niveaux requis pour répondre aux objectifs de l’Accord de Paris. L’initiative Science-Based Targets est une collaboration de plusieurs organisations à but non lucratif et fait office de référence internationale en matière d’évaluation des engagements visant à atteindre zéro émission nette. Nestlé communiquera chaque année des informations actualisées afin d’être transparente sur les progrès réalisés.

(La version anglaise fait foi)