Nestlé publie ses ventes des 9 mois 2017

oct. 19, 2017

  • Croissance organique de 2,6%, avec 1,8% de croissance interne réelle et 0,8% d’adaptation des prix.
  • Les ventes totales publiées ont baissé de 0,4% à CHF 65,3 milliards (9M-2016: CHF 65,5 milliards), réduites de 2,6% par les cessions nettes (principalement en raison de la création de la coentreprise Froneri) et de 0,4% par l’effet négatif des taux de change.
  • La croissance organique s’est élevée à 0,8% dans les marchés développés et à 5,1% dans les marchés émergents.
  • Nous confirmons nos prévisions de ventes pour 2017 et prévoyons désormais que la croissance organique pour l’ensemble de l’année se situe approximativement au niveau de celle enregistrée pendant les neuf premiers mois. La marge opérationnelle courante récurrente pour 2017 devrait s’améliorer d’au moins 20 points de base à taux de change constants, conformément à nos attentes. Nos initiatives d’économies structurelles progressent plus rapidement que prévu au départ, engendrant une augmentation supplémentaire de CHF 400 à 500 millions des coûts de restructuration et charges y relatives en 2017. En conséquence, notre marge opérationnelle courante baissera de 40 à 60 points de base à taux de change constants. Nous prévoyons une augmentation du bénéfice récurrent par action à taux de change constants et de la rentabilité du capital. Total Groupe Zone AMS Zone EMENA Zone AOA Nestlé Waters Nestlé Nutrition Autres activités

Mark Schneider, Administrateur délégué de Nestlé: «Notre résultat des ventes des neuf premiers mois est en ligne avec nos prévisions communiquées en juillet.

La croissance organique des ventes a continué de bénéficier d’une croissance en volumes supérieure à l’industrie, qui illustre notre capacité à innover et à satisfaire la demande des consommateurs. Les adaptations de prix sont restées modérées. La Zone AOA a enregistré une nouvelle amélioration de la croissance organique. Comme attendu, l’Europe de l’Ouest a retrouvé une croissance organique positive, avec une contribution importante du café et de la confiserie.

Améliorer notre efficacité est une priorité clé. Nous avons identifié des opportunités supplémentaires d’accélérer l’amélioration de nos marges, avec pour résultat une augmentation supplémentaire des coûts de restructuration et des charges y relatives en 2017. Par conséquent, nous prévoyons désormais une baisse de notre marge opérationnelle courante de 40 à 60 points de base. L’évolution de notre marge opérationnelle courante récurrente est totalement conforme à nos prévisions pour 2017.»

Communiqué de presse

Lien vers nestle.com