Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Nestlé intensifie ses efforts dans sa transition vers les emballages durables

Dévoilant de nouvelles actions et les progrès pour façonner un avenir sans déchets

Dévoilant de nouvelles actions et les progrès pour façonner un avenir sans déchets

Retour aux communiqués de presse
sept 08, 2020

Nestlé intensifie ses efforts pour rendre 100 % de ses emballages recyclables ou réutilisables d'ici 2025 et pour réduire son utilisation de plastiques vierges à hauteur d’un tiers durant la même période. Aujourd'hui, l’entreprise a annoncé une série de nouvelles initiatives dont un investissement de 30 millions de USD pour augmenter les plastiques recyclés à usage alimentaire aux Etats-Unis, la mise en service d’un système de recharge des aliments pour les animaux de compagnie au Chili et le lancement des premiers cubes de bouillon Maggi emballés dans du papier recyclable en France. A ce jour, 87 % des emballages de Nestlé sont recyclables ou réutilisables.

Véronique Cremades-Mathis, Global Head of Sustainable Packaging chez Nestlé a déclaré : « Nous avons réalisé des progrès dans notre transformation vers un avenir sans déchets, mais nous sommes conscients que beaucoup reste à faire. Etant la plus grande entreprise d'alimentation et de boissons, nous nous engageons à mettre notre dimension mondiale et nos ressources au service de la lutte contre les déchets plastiques, partout où nous opérons. »

En dépit des problèmes liés à la pandémie de COVID-19, l'engagement de l'entreprise en faveur de l’emballage durable demeure inchangé. Nestlé continue de jouer un rôle primordial dans la lutte contre la pollution par les plastiques en adoptant une approche basée sur trois piliers, présentée en janvier 2019 :

Pilier 1 : Développer de nouveaux emballages

  • Opter pour des emballages en papier pour différents formats de produits : les Smarties sharing block, des confiseries populaires, colorées et enrobées de chocolat, sont disponibles dans un emballage en papier recyclable au Royaume-Uni.
  • Les aliments pour bébés Gerber et Piltti utilisent des emballages uniques en leur genre, composés d’un seul matériau, pour faciliter le recyclage.
  • Nespresso a mis sur le marché les premières capsules contenant 80 % d'aluminium recyclé, ce qui constitue un pas important vers l'économie circulaire.
  • Depuis 2019, Nestlé Waters a doublé son utilisation de rPET pour l'ensemble de sa gamme d'eau plate aux États-Unis, atteignant désormais 16,5 %.
 

Pilier 2 : Façonner un avenir sans déchets

  • En août 2020, Nestlé Philippines a atteint la neutralité plastique. Cela signifie que Nestlé a collecté et transformé la même quantité de plastiques que celle contenue dans ses emballages. L’entreprise a également évité le déversement supplémentaire de plastiques dans les décharges ou océans.
  • En collaboration avec le Projet STOP, Nestlé a mis en place un système de gestion durable des déchets et contribue à réduire la pollution plastique des océans en Indonésie.
  • Nestlé a lancé une initiative de collecte, de tri et de traitement des plastiques souples en Australie.
  • Nestlé déploie des solutions d’emballages réutilisables et rechargeables, notamment pour ses produits destinés aux animaux de compagnie et pour le café soluble, en collaboration avec la start up MIWA en Suisse.
  • Nestlé est en faveur de la conception et la mise en œuvre de systèmes obligatoires de responsabilité renforcée des fabricants (EPR), efficaces et abordables. Dans 20 pays sélectionnés, représentant 50 % des plastiques utilisés par l'entreprise, Nestlé s'efforcera dans un premier temps d'améliorer les taux de recyclage et les infrastructures de gestion des déchets.
 

Pilier 3 : Susciter de nouveaux comportements

  • Nestlé déploie un programme d'éducation et de formation sur les emballages durables auprès de ses 290 000 employés, pour accélérer les changements de comportements et aider l'entreprise à atteindre ses objectifs en matière d'emballages.
  • En Italie, Nestlé a lancé une plate-forme digitale pour aider les consommateurs à éliminer les déchets d’emballage d’une manière appropriée.
  • En Allemagne et au Mexique, Nescafé Dolce Gusto a développé des campagnes d'éducation encourageant les consommateurs à recycler leurs emballages.
  • En Argentine, le projet Tunuyan Verde a contribué favorablement à un changement de comportement en milieu scolaire.
  • Concernant les solutions d’emballages rechargeables et réutilisables, les projets pilotes Algramo (Chili), MIWA (Suisse) et Loop (France) offrent de nouvelles expériences d’achat.
 

Par ailleurs, l’entreprise a annoncé son intention d’identifier et de soutenir des solutions innovantes à travers le Prix de la Création de Valeur Partagée (CSV) Nestlé, qui sera lancé le 30 septembre 2020. Dans le cadre de son partenariat avec l’association à but non lucratif Ashoka, le Prix CSV Nestlé accordera des subventions à hauteur de 250 000 CHF à des projets innovants apportant des changements systémiques dans des domaines tels que les systèmes de livraison alternatifs ou les solutions concrètes de gestion des déchets plastiques.

Le développement et l’expérimentation de nouveaux matériaux d’emballage plus respectueux de l’environnement sont en cours, sous l’impulsion de l’ Institut Nestlé de recherche sur l ’emballage , le premier de ce type dans l'industrie agroalimentaire. Environ 50 chercheurs travaillent pour cet institut, effectuant des recherches d’emballages ultramodernes en vue de confirmer que les nouveaux matériaux sont sûrs et ont le bon profil. Les résultats de ces recherches concernent les solutions rechargeables ou réutilisables, les matériaux simplifiés, les papiers de protection hautement performants et l’introduction de plus d’éléments recyclés dans les emballages de Nestlé. L’institut travaille étroitement avec plus de 180 experts de l’emballage intégrés au réseau mondial de Recherche et Développement de Nestlé, ainsi qu’avec des centres de recherche, des start up et des fournisseurs. Nestlé continuera à déployer des matériaux d'emballages alternatifs et de nouveaux systèmes de livraison, à investir dans les infrastructures et à mener des actions auprès des consommateurs pour lutter contre les déchets d’emballage.

Article Type