Selon une étude Nestlé, les enfants qui participent à la préparation des repas mangent plus de légumes

mai 5, 2014

Selon une étude Nestlé  publiée dans le magazine Appetite, les enfants qui participent à la préparation de leur propre repas mangent plus de légumes que ceux qui ne sont pas impliqués dans la cuisine.

L'étude, menée par le Centre de Recherche Nestlé à Lausanne, a comparé ce que les enfants préfèrent manger lorsqu'ils participent à la préparation de leur propre repas à ce qu'ils mangent lorsqu'ils ne l’ont pas préparé.

« Nous avons découvert que les enfants qui étaient dans la cuisine avec leurs parents, terminent mieux leur assiette et mangent plus de légumes », nous affirme le nutritionniste Dr Klazine van der Horst, qui a dirigé l'équipe de scientifiques ayant réalisé cette étude.

« Le résultat montre que les enfants impliqués dans la préparation des repas développent des habitudes alimentaires plus saines et mangent plus de légumes » ajoute-t-elle.

En faire tout un plat

Quarante-sept parents, accompagnés d'un fils ou d'une file âgé de 6 à 10 ans, ont dû préparer un repas à partir de différents ingrédients, dont notamment du poulet pané, de la salade, du chou-fleur et des pâtes.

La moitié des enfants de l'expérience a participé à la réalisation du repas - préparant la salade et aidant les parents à paner le poulet, alors que l'autre moitié a pu jouer pendant que les parents préparaient le repas seuls.

Les enfants ayant cuisiné avec leurs parents ont mangé 76 % de plus de salade, 27 % de plus de poulet et ont consommé 25 % de plus de calories.

Fiers de goûter

L'étude a également révélé que le fait d'aider à préparer un repas permet à l'enfant d'améliorer la manière de se percevoir. Ce dernier ressent plus d’émotions positives et de fierté.

Les nutritionnistes impliqués dans l'étude affirment que de cuisiner ensemble est bénéfique aussi bien aux parents qu'aux enfants, non seulement pour l'effet sur la consommation mais aussi pour le bon temps passé ensemble. Selon l'étude, faire la cuisine en famille rend les enfants indépendants et fiers.

Il existe également une relation entre le temps passé à préparer le repas, le temps passé à le manger et la satisfaction exprimée ; les enfants ayant passé du temps à cuisiner passent plus de temps à table et apprécient mieux le repas.

L'étude montre notamment que la quantité de salade consommée augmente. Les scientifiques pensent que cela est dû au fait que les enfants ont pu choisir eux-mêmes les ingrédients.

Dans le futur, les scientifiques aimeraient également étudier les effets à long terme sur les enfants cuisinant avec leurs parents, pour voir si cela a un impact sur leur mode de consommation et le choix des aliments. 

Des choix plus sains

Une autre étude récente menée par l'Université ETH de Zurich et Nestlé et publiée dans le journal Public Health Nutrition a démontré que le fait de servir à des écoliers un plus grand choix de légumes augmente la quantité qu'ils consomment.

La plus récente étude a été menée par le Centre de Recherche Nestlé (CRN), un des 34 centres Nestlé Recherche & Développement et Technologie du Produit (PTC) dans le monde. Les 250 scientifiques du NRC publient près de 200 publications scientifiques spécialisées par an, couvrant des sujets tels que la nutrition et la santé, la nutrition publique et les interactions entre nourriture et consommateur.

Nestlé a pour objectif d'aider les parents et les enfants à faire des choix sains, et propose des ateliers de cuisine et des programmes éducatifs sur tout le globe, notamment en Allemagne, en Thaïlande, au Venezuela et en Inde.

En Allemagne, les ateliers de cuisine « Maggi Kochstudio » (studio cuisine) proposent des cours de cuisine aux adultes et aux enfants, pour leur montrer comment marier les produits Maggi à des ingrédients frais, préparer des repas à la fois savoureux et équilibrés. En 2013, plus de 9 400 personnes ont suivi ces cours.

Nestlé a également publié récemment un guide pour les enfants et leurs parents, regroupant de précieux conseils pour faire pousser des légumes biologiques dans le cadre du programme Nestlé pour des enfants en bonne santé, Healthy Kids

Lien vers nestle.com (en anglais) 

 iAppetite April 2014 Involving children in meal preparation: Effects on food intake. Klazine van der Horst, Aurore Ferrage, Andreas Rytz
ii Public Health Nutrition July 2013: Vegetable variety: An effective strategy to increase vegetable choice in children. Tamara Bucher, Michael Siegrist and Klazine van der Horst