Sort by
Sort by

Cacao

Fruit du cacaoyer ouvert avec des fèves de cacao à l'intérieur

Le cacao est un ingrédient essentiel de nos confiseries, en particulier notre chocolat. Cependant, sa culture pose de nombreux défis, tels que la déforestation, le risque de travail des enfants et des revenus non viables pour les ménages qui le cultivent.

Le Nestlé Cocoa Plan et la certification Rainforest Alliance nous permettent de nous attaquer à ces problèmes sociaux et environnementaux et de mettre en place une chaîne d'approvisionnement en cacao responsable. Nous nous sommes engagés à nous approvisionner à 100 % en cacao auprès du Nestlé Cocoa Plan d'ici 2025.

Notre voie vers une production durable de cacao

50.6 %
152.236
1.038.900

Situation en 2021

Le Nestlé Cocoa Plan montre comment nous mettons en place une chaîne d'approvisionnement plus responsable pour la production de cacao. Nous travaillons avec les producteurs, les communautés et les organisations locales et internationales pour développer des solutions et les mettre en œuvre.

Notre travail repose sur trois piliers :

  • Une meilleure gestion des terres
    Fournir des formations et des ressources pour aider les agriculteurs à augmenter leurs récoltes, à accroître leurs revenus et à améliorer leurs conditions de vie.
    Cultivateurs de cacao lors de la récolte
  • De meilleures conditions de vie
    Lutter contre le travail des enfants, renforcer le rôle des femmes et améliorer l'éducation afin de permettre aux communautés de se développer durablement.
    Garçon africain à l'école
  • Du meilleur cacao
    Plus de transparence et de traçabilité dans la chaîne d'approvisionnement et lutte contre la déforestation.
    Fèves de cacao triées à la main

Conformément au Nestlé Cocoa Plan, notre programme de promotion des revenus vise à résoudre de nombreux problèmes auxquels sont confrontées les familles de producteurs de cacao et à aider les agriculteurs à passer à une production de cacao plus durable. Dans le cadre de notre programme de promotion des revenus, les familles reçoivent des primes en espèces si elles scolarisent leurs enfants, adoptent l'agroforesterie ainsi que des pratiques agricoles durables et encouragent une répartition plus équitable des revenus.

Avec le Nestlé Cocoa Plan, nous contribuons à transformer les chaînes d'approvisionnement en cacao bien au-delà de Nestlé. Nous nous assurons que nos fournisseurs de cacao respectent notre norme d'approvisionnement responsable. Nous avons également mis en place un système de surveillance et de remédiation du travail des enfants (Child Labor Monitoring and Remediation System - CLMRS), qui a été adopté par de nombreuses entreprises en tant qu'outil de référence pour gérer les risques liés au travail des enfants.

La transparence pour lutter contre la déforestation

Depuis 2020, nous publions chaque année un rapport sur nos progrès dans la lutte contre la déforestation (pdf, 10,3 Mo).

Le rapport décrit notre lutte contre la déforestation et la promotion de pratiques régénératrices dans la culture du cacao en Côte d'Ivoire et au Ghana. Il fait également partie de notre engagement dans le cadre de l'Initiative Cacao et Forêts.

Parmi les mesures les plus réussies, on peut citer la plantation de plus d'un demi-million d'arbres dans les champs de cacao et la cartographie complète des terres arables réalisée pour prévenir la déforestation.

En juin 2021, nous avons lancé notre stratégie Forest Positive. Elle stipule que dans notre chaîne d'approvisionnement, nous ne nous contentons pas d'empêcher la déforestation, mais que nous contribuons aussi activement à la préservation et à la restauration des écosystèmes.

Comment nous retraçons les chaînes d'approvisionnement complexes du cacao jusqu'à leur origine

La majeure partie de notre cacao est cultivée par de petits agriculteurs et agricultrices. C'est pourquoi nous travaillons avec des coopératives qui assurent ensemble la traçabilité et le suivi de tous les achats effectués par les différents cultivateurs.

Nos fournisseurs directs s'occupent des relations commerciales avec ces coopératives et de la plupart des activités de durabilité, y compris, le cas échéant, la certification Rainforest Alliance.

L'équipe Nestlé gère également certains aspects directement, notamment le suivi des pépinières d'ombrage, la formation à l'égalité des sexes pour les coopératives et le développement de formations vidéo et d'autres idées novatrices que nos fournisseurs peuvent ensuite mettre en œuvre à plus grande échelle. Nous souhaitons toujours établir des relations à long terme avec les coopératives et nous sommes donc très heureux que certaines d'entre elles travaillent avec nous depuis plus de huit ans.

Entretien des relations avec les coopératives sur place

Les plants de cacao poussent mieux et produisent de plus grandes récoltes lorsqu'ils sont à l'ombre.

Sur la voie de la neutralité carbone et grâce à notre programme de promotion des revenus, nous encourageons les agriculteurs à planter davantage d'arbres à l'ombre. Ils protègent ainsi leurs récoltes de la chaleur et des pluies excessives. Notre objectif est de planter plus de 2,8 millions d'arbres d'ombrage d'ici fin 2022.

Ces arbres contribueront également à améliorer la gestion de l'eau, la biodiversité locale, la matière organique du sol et la séquestration du carbone, tout en constituant une source de revenus supplémentaire pour les agriculteurs.

Protection des droits de l'homme et des moyens de subsistance des travailleurs et des enfants

Notre lutte contre les risques liés au travail des enfants dans notre chaîne d'approvisionnement en cacao

Le risque de travail des enfants est une question complexe et difficile qui est influencée par de nombreux facteurs, tels que la pauvreté, la démographie, l'éducation, l'infrastructure et la culture locale. En collaboration avec nos partenaires au sein de notre chaîne d'approvisionnement et les communautés locales d'Afrique de l'Ouest, nous souhaitons prévenir le travail des enfants.

Depuis 2012, un élément clé de notre travail est notre système de surveillance et de remédiation du travail des enfants (Child Labor Monitoring and Remediation System - CLMRS), qui nous permet d'identifier les enfants à risque et de leur apporter un soutien ainsi qu'à leur famille.

Nous avons ainsi contribué à ce qu'il soit établi que les enfants ne doivent plus effectuer de travaux dangereux. La pauvreté étant une cause du travail des enfants, la garantie de moyens de subsistance des communautés productrices de cacao fait également partie de notre stratégie.

Vous trouverez d'autres aperçus des succès et des défis du CLMRS en Côte d'Ivoire dans notre Creating Shared Value and Sustainability Report 2021.

De nombreux agriculteurs sont confrontés à des défis extrêmes pour générer des revenus suffisants pour eux-mêmes et leurs familles. Cela peut les amener à prendre des décisions non durables, telles que l'abattage d'arbres pour gagner plus de terres pour la culture du cacao.

C'est pourquoi nous avons mis en place notre programme de promotion des revenus. Grâce à des incitations financières, nous encourageons les changements de comportement qui permettent aux familles cacaocultrices de mener une activité économique durable.

Les mesures encouragées comprennent l'application de bonnes pratiques agricoles, l'introduction de sources de revenus supplémentaires, la scolarisation des enfants et la plantation d'arbres d'ombrage.

De nombreuses personnes, communautés et villages des régions productrices de cacao ont des difficultés à économiser de l'argent. Nous soutenons leurs efforts par le biais d‘une approche communautaire.

Le système de la Village Savings and Loans Association (VSLA) fait en sorte que chacun(e) puisse voir combien d'argent est déposé dans un dépôt sécurisé et combien est versé lorsque quelqu'un a besoin d'aide. À la fin de l'année, les économies accumulées sont restituées aux membres avec les intérêts.

Cela montre que les communautés peuvent faire des économies et soutenir les individus en cas de besoin. Ainsi, la confiance s'installe et la communauté se développe. De plus, cela permet aux gens d'épargner pour des achats plus importants ou de créer leur propre entreprise. Une fois que les communautés sont formées, elles peuvent gérer elles-mêmes les fonds, ce qui permet à l'ensemble du village de mieux faire face aux crises potentielles.

Jean Marie Koffi Kouadio a commencé à travailler dans la ferme de son père en 2013 et l'a reprise trois ans plus tard après son décès. En 2015, il a été invité à participer au programme Nestlé Elite Farmer.

La formation proposée lui a permis d'optimiser la gestion de sa ferme et ses compétences entrepreneuriales :

  • Il a amélioré la planification et la gestion des flux de trésorerie, des marges, des crédits, de l'épargne, de la diversification et de la gestion budgétaire.
  • Il a rajeuni la ferme en diversifiant et en élargissant les variétés de cacao cultivées.
  • Il est devenu un modèle et a transmis sa façon de penser et ses connaissances à d'autres agriculteurs:trices.
  • Il a participé à plusieurs conférences internationales afin d'inspirer ses pairs.

Ensemble pour une meilleure culture du cacao

Nous nous engageons à améliorer les normes sociales et de durabilité tout au long de notre chaîne d'approvisionnement en cacao. C'est pourquoi nous sommes un membre engagé de la Cocoa & Forests Initiative depuis sa création.

En avril 2020, nous avons également rejoint la Child Learning and Education Facility Coalition. Par le biais de cette organisation, nous soutenons le développement d'établissements d'enseignement dans les communautés rurales de Côte d'Ivoire. La coalition a été créée par la Jacobs Foundation, avec laquelle Nestlé travaille déjà dans le cadre du programme "Transforming Education in Cocoa Communities", afin de développer des formations pour les jeunes.

Nous coopérons également avec des partenaires de l'industrie afin de promouvoir une meilleure politique. En collaboration avec plusieurs producteurs de cacao et de chocolat et des organisations de la société civile, nous avons publié un document de position commune sur l'approche politique et réglementaire de l'Union européenne en matière de cacao. Nous y demandons l'introduction d'un devoir de diligence obligatoire en matière de droits de l'homme et d'environnement ainsi que des partenariats renforcés avec les gouvernements des pays producteurs afin de garantir un cacao durable.

Des producteurs de cacao discutent des bonnes pratiques
CSV