Sort results by
Sort results by

Est-ce que Nestlé utilise du cacao produit de manière illégale dans ses chocolats, comme mentionné dans l’émission de la RTS « Mise au Point » du 20 janvier 2019 ?

Non, Nestlé ne s’approvisionne pas en cacao produit de manière illégale. Cette pratique n’a aucune place dans notre chaîne d’approvisionnement et dans le Plan Cacao de Nestlé.

Nous avons enquêté sur les allégations faites pendant l'émission et constaté que ni le producteur de cacao présenté dans l’émission ni la coopérative mentionnée n'appartiennent à la chaîne d'approvisionnement de Nestlé. Nestlé note également que l'usine Cailler à Broc n'achète pas de fèves de cacao au principal fournisseur mentionné dans le reportage. L'affirmation faite dans le documentaire de retracer la chaîne d'approvisionnement depuis la zone de culture jusqu'à notre usine en Suisse est donc erronée.

Nous prenons les allégations faites dans le reportage de « Mise au Point » très au sérieux. Nous allons mener les investigations nécessaires et prendrons les actions qui s’imposent si ces allégations sont fondées.

Le cacao que nous utilisons dans le cadre du Plan Cacao de Nestlé est produit de manière responsable et ne provient pas de forêts protégées.

De plus, 100% du cacao utilisé dans les produits de confiserie vendus en Suisse, y compris Cailler, provient du Plan Cacao et est certifié UTZ. La certification nous permet de garantir que les systèmes de traçabilité et de conformité avec les normes sociales et environnementales sont en place auprès des coopératives qui font partie du Plan Cacao.

En Côte d’Ivoire, nous travaillons avec 90 coopératives certifiées UTZ. Ces coopératives sont soumises à des audits annuels qui permettent de nous assurer que les standards sociaux et environnementaux sont maintenus et d’identifier des points d’amélioration. Lorsque des points de non-conformité critiques sont décelés, nous travaillons avec nos fournisseurs pour accompagner les coopératives dans leur démarche d’amélioration. Les coopératives ne pouvant atteindre les standards requis perdent la certification et sont sortis de notre chaîne d’approvisionnement.

Les fèves de cacao de la coopérative en Côte d'Ivoire montrée dans le reportage sont-elles utilisées en Suisse pour les produits chocolatés Nestlé ?
Non, nous n’utilisons pas de fèves de cacao de la coopérative mentionnée dans le reportage pour la production de nos produits chocolatés en Suisse (usine de Broc). Le cacao produit de manière illégale n’a aucune place dans notre chaine d’approvisionnement et dans le Plan Cacao de Nestlé. Néanmoins, nous prenons les allégations faites dans le reportage de « Mise au Point » très au sérieux. Nous allons mener les investigations nécessaires et prendre les actions qui s’imposent si ces allégations sont fondées.

Nestlé achète-t-elle du cacao dans des zones protégées ?
Non. Tout le cacao que nous achetons dans le cadre du Plan Cacao Nestlé provient de sources responsables et respecte des normes sociales et environnementales strictes. Le processus de certification UTZ vérifie qu'il n'y a pas de production ou de transformation de cacao dans les zones protégées.

Est-ce que la certification garantit que votre cacao est produit de manière durable ?
La certification UTZ garantit que des systèmes efficaces de traçabilité et de conformité sont en place dans les coopératives auprès desquelles nous achetons du cacao. La certification UTZ exige des coopératives qu'elles se conforment à des normes sociales, environnementales et de gestion strictes, y compris l'interdiction de produire ou de transformer du cacao dans les zones protégées.

Que faites-vous pour prévenir la déforestation ?
En plus du Plan Cacao Nestlé et de la certification UTZ, nous avons adhéré en mars 2017 à l'Initiative Cacao et Forêts aux côtés de douze entreprises chocolatières et cacaoyères, travaillant ensemble à l'élaboration d'un cadre d'action commun public-privé pour lutter contre la déforestation, la dégradation des forêts dans la chaîne mondiale de production de cacao et assurer aux populations touchées des moyens de subsistance durables. Le cadre garantit de ne plus convertir les terres forestières pour la production de cacao et d’éliminer progressivement la production et l'approvisionnement illégaux de cacao dans les zones protégées. L'initiative a été présentée à COP23 en novembre 2017. Des plans de mise en œuvre détaillés sont en train d’être mis en place pour travailler avec les Gouvernements ivoirien et ghanéen afin d'assurer un cadre national efficace de traçabilité pour tous les opérateurs de la chaîne d'approvisionnement.

Ensemble, les gouvernements de ces deux pays et les entreprises participantes s'emploient à accélérer l'intensification durable de la production de cacao en fournissant du matériel de plantation amélioré, en formant aux bonnes pratiques agricoles et en développant et renforçant les capacités des agriculteurs. Ces mesures comprennent également des activités génératrices de revenus pour stimuler et diversifier les revenus des ménages tout en protégeant les forêts. Les signataires se sont également engagés à mettre en place un processus de suivi complet, y compris un système satellitaire pour suivre les progrès accomplis dans la réalisation de l'objectif global ainsi que des rapports annuels rendus publics sur les progrès et les résultats liés aux actions spécifiques dans chaque cadre.

Comment assurez-vous la traçabilité du cacao certifié que vous achetez ?
La traçabilité fait partie intégrante du processus de certification. Les cacaoculteurs certifiés fournissent leurs fèves de cacao à leur coopérative. Les fèves de cacao certifiées sont séparées des fèves conventionnelles. Ces informations, ainsi que toutes les transactions ultérieures, sont enregistrées sur une plate-forme en ligne qui assurera la traçabilité tout au long du parcours des fèves de cacao.
En outre, afin de renforcer la traçabilité et de prévenir les cas de fraude, nous avons mis en place des systèmes de cartographie GPS des exploitations et d'étiquetage systématique des sacs de fèves de cacao.

Est-il vrai que Nestlé prétend avoir soutenu une école en Côte d'Ivoire et qu’on ne la trouve plus sur la carte ?
Ce n'est pas vrai. Nous avons envoyé au journaliste des extraits de presse et des images satellites qui prouvent clairement l'existence et l'emplacement exact de l'école. Nous sommes déçus que l'émission donne l'impression que nous donnons de fausses informations.