Retour
3 min de lecture
Au moins 60%

des participants au test doivent préférer un nouveau produit Nestlé à celui de la concurrence.

La moutarde mi-forte Thomy contient désormais 10 % de sel en moins tout en tout en conservant son goût unique, un résultat obtenu grâce à une série de tests approfondis.

Si Caroline Vuadens se mettait à fumer, elle devrait changer de métier. En effet, la nicotine est incompatible avec l'analyse sensorielle. « Tout comme les médicaments en excès, la nicotine altère le goût. C'est pourquoi il est hors de question pour nous d’en consommer. », déclare cette Valaisanne de naissance, qui dirige des groupes d’experts, composés de dégustateurs entraînés, depuis 13 ans pour Nestlé Suisse et réalise des tests auprès des consommateurs.

Elle a par exemple eu besoin de mobiliser ses compétences gustatives pour la moutarde Thomy. Nestlé Suisse s'est fixé comme objectif de réduire de 10 % le sel ajouté à ses produits entre 2017 et 2020. Cet objectif a déjà été atteint pour la moutarde Thomy mi-forte, et ce, sans aucune altération de son goût unique. Caroline, l’équipe APG de Bâle et l’équipe sensorielle ont été les grands artisans de ce succès.

L'œil critique du groupe d'experts

 

Pour un des critères sensoriels, le groupe d’experts avait constaté une légère déviation et avait attribué qu'un 6 sur 10 à la moutarde mi-forte, tandis que le produit actuel avait obtenu un 8. Le nouveau produit a par conséquent été soumis à un test selon la méthode 60/40. Au cours d'un test à l'aveugle, au moins 60 % d'un panel de consommateurs représentatifs du groupe cible doit préférer un nouveau produit Nestlé à son concurrent principal.
Dans le cas de la moutarde Thomy, un premier groupe de 150 consommateurs a testé chez soi une variante avec 5 % de sel en moins pendant cinq jours, tandis qu'un second a essayé une moutarde contenant 10 % de sel en moins. Les deux groupes ont également testé (avant ou après) le principal concurrent de Thomy.

Une approbation sans équivoque lors du test des consommateurs
Plus de 70 % des personnes des deux groupes ont clairement préféré la moutarde Thomy à teneur réduite en sel au produit de la concurrence. La variante contenant 10 % de sel en moins a même reçu de meilleures notes individuelles que la moutarde Thomy mi-forte classique. La moutarde Thomy à teneur réduite en sel et donc plus saine pour la santé pouvait donc définitivement faire son entrée sur le marché !

Un métier de rêve... ou presque

Nos tests me permettent de donner des orientations claires aux équipes APG en vue d'optimiser un produit

déclare Caroline Vuadens. « En tant qu'ingénieur en agroalimentaire, participer au cycle complet de développement de nouvelles recettes est une véritable passion, d'autant plus quand il s'agit d'élaborer des produits plus sains contenant moins de sel ou de sucre. » Cette jeune maman est consciente d'exercer un métier de rêve, ou presque : « J'adore cuisiner et déguster des nouveautés, et mon travail me permet d'exprimer ma passion au quotidien. » Si Caroline Vuadens peut donner libre cours à cette passion la plupart du temps, sa mission implique également une part de statistiques, permettant de lier les études consommateurs et sensorielles ensemble, de façon à guider les optimisations de produits.