Communiqué de presse sur la Journée mondiale de l'eau 2017

En collaboration avec les agriculteurs et les autorités, Nestlé Waters œuvre en faveur de la protection des ressources en eau et promeut la biodiversité ainsi que les énergies renouvelables

mars 23, 2017

Henniez, le 22 mars 2017 - À l'occasion de la Journée Mondiale de l'eau célébrée aujourd’hui, Nestlé Waters Suisse réaffirme son engagement pour la préservation des ressources en eau. Depuis plus de 100 ans, l'eau minérale est valorisée et commercialisée à Henniez VD. Afin de protéger les ressources naturelles de la région, Nestlé Waters Suisse a lancé le programme ECO-Broye peu après le rachat des Sources Minérales Henniez. Un engagement en faveur de la protection de l'environnement de Nestlé qui va bien au-delà de la protection des eaux.

Les propriétés de l'eau minérale Henniez proviennent d'un environnement resté intact et d'un bassin molassique. De plus, c'est sous la régie des propriétaires précédents dans la zone constituée des sept sources que le Domaine d'Henniez a été créé en 1991 : une réserve et un parc naturel de 110 hectares. 70’000 arbres ont été plantés afin de préserver la qualité de la source. Par ailleurs, la tolérance zéro est appliquée dans cette zone protégée depuis 1991, bannissant ainsi l'utilisation de pesticides, de produits phytosanitaires et d'engrais.

Le programme ECO-Broye a été lancé en 2009, deux ans après le rachat des Sources Minérales Henniez par Nestlé Waters. L'objectif était de renforcer les initiatives déjà mises en œuvre en faveur de la protection des sources et des ressources naturelles et d’élargir leur portée à la région de la Broye. « Les sols sont essentiels à la protection des qualités naturelles de l'eau », affirme Francesco Davila, Responsable environnement de Nestlé Waters Suisse. En effet, l'eau de pluie s'infiltre dans les sols, les diverses strates de roches et les sédiments pendant une période allant de sept à dix ans. Ce processus lui permet de se purifier de manière naturelle et de s'enrichir en minéraux.

Deux ans auront été nécessaires pour mettre en place la collaboration avec près de 70 agriculteurs, les autorités communales et cantonales, ainsi que d’autres acteurs clé de la région. Aujourd'hui, Nestlé Waters promeut la biodiversité et œuvre en faveur de la protection des ressources naturelles de la région avec ses partenaires sur une zone de 2300 hectares. « Notre initiative dépasse largement la zone de la source », explique Francesco Davila.

En 2017, les cinq projets principaux de la première phase du programme ECO-Broye sont essentiellement terminés. Présentation des projets :

Favoriser la biodiversité
Le fort accroissement des cultures agricoles dans la région de la Broye au fil des décennies a causé le morcellement des zones d’habitation de la faune. De nombreuses espèces animales ont été repoussées dans des biotopes délimités, ce qui a engendré l'appauvrissement de la biodiversité et de la diversité génétique. En étendant les biotopes spécifiques et en créant d'autres biotopes, la biodiversité de la faune et la flore a pu être à nouveau favorisée. À cette fin, 64 agriculteurs de la région ont dû arrêter leur activité sur certains champs. Alors qu'il visait 400 hectares, le projet final représente un périmètre de 1500 hectares répartis sur sept communes.

Filtration naturelle de l'eau
Afin de protéger un affluent de la Broye, une zone de filtration de l'eau 100% biologique a été mise en place. Son principe repose sur l'action de végétaux capables d'absorber des éléments indésirables présents naturellement dans les sols ou issus de l’activité humaine, comme l'agriculture. Son installation crée en outre un biotope spécifique pour les batraciens et les poissons.

Remise à ciel ouvert d’un ruisseau
Il fut un temps où les hommes pensaient qu'ils pouvaient mieux utiliser ou exploiter la nature en modifiant ou en canalisant sous terre les rivières et les ruisseaux. De nos jours, cette idée a été abandonnée. En 2015, un ruisseau canalisé sous terre a été remis à ciel ouvert et renaturalisé sur 300 mètres sur le Domaine d’Henniez. Le parcours naturel de l'eau contribue à la prévention d'inondations et favorise la biodiversité. Concrètement, les écrevisses à pattes blanches menacées de disparition ont pu être réintroduites et des roseaux poussent à nouveau dans une zone protégée, et ce grâce au programme ECO-Broye.

 

Diversification végétale
Depuis qu'environ 30 variétés d'arbres fruitiers ont été replantées sur le Domaine d’Henniez, des variétés locales, presque oubliées pour certaines, y poussent à nouveau, comme les cerises sauvages, les poires ou encore les prunes. Cela permet également de favoriser la diversité biologique.

 

La plus grande installation de biogaz agricole de Suisse
En 2016, Nestlé a inauguré la plus grande installation de biogaz agricole de Suisse à côté du site d'embouteillage d'Henniez. L'installation financée, construite et exploitée par le producteur d'électricité Groupe E Greenwatt utilise chaque année 23’000 tonnes d'un engrais naturel fourni par près de 30 exploitations agricoles de la région. Cela permet également de protéger les ressources en eau : le processus permet d'obtenir un engrais de qualité exploité par les agriculteurs partenaires, remplaçant ainsi le lisier non épandu dans les champs. L'engrais possède une valeur nutritive très élevée et est mieux absorbé par les plantes que les engrais minéraux. En outre, il remplit tous les critères requis pour obtenir le label Bio.

 

De plus, 3800 tonnes de déchets organiques provenant de la production de Nespresso et Nescafé dans la région sont transformées en biogaz. Ce biogaz transformé dans une centrale thermique produit 4 millions de kWh d'électricité et 4,5 millions de kWh de chaleur par an.

Nestlé utilise une partie de la chaleur dans son site d'embouteillage; la proportion d'énergie renouvelable utilisée par l'usine atteint ainsi plus de 40% pour la chaleur. Et comme l’électricité utilisée est issue exclusivement d’énergie renouvelable, la proportion se monte à 70% en totalité. En remplaçant l'énergie fossile par des installations de biogaz, Nestlé ainsi que des tiers empêchent chaque année le rejet d'un total de 1750 tonnes de CO2 dans l'atmosphère.


Communiqué de presse

Pour en savoir plus sur le projet ECO-Broye :

Marianna Fellmann | Nestlé Suisse S.A. | 021 924 55 82 | presse@ch.nestle.com