Nestlé publie ses résultats semestriels 2017

Vevey,juil. 27, 2017

  • Croissance organique de 2,3%, avec une croissance interne réelle de 1,4% et une adaptation des prix de 0,9%
  • Ventes affectées par les cessions nettes de -2,3% (principalement en raison de la création de la coentreprise Froneri) et par les taux de change (-0,3%), ventes totales publiées de CHF 43,0 milliards (-0,3%)
  • La marge opérationnelle courante récurrente* a augmenté de 10 points de base à taux de change constants, est restée stable à 15,8% sur base publiée
  • En raison de l’accroissement des activités de restructuration, la marge opérationnelle courante a diminué de 20 points de base à taux de change constants et de 30 points de base à 15,0% sur base publiée
  • Le bénéfice récurrent par action a augmenté de 3,4% à taux de change constants et de 2,1% à CHF 1.68 sur base publiée
  • Prévisions confirmées pour l’ensemble de l’année 2017, avec une croissance organique se situant probablement dans la moitié inférieure de la fourchette de 2-4%; marge opérationnelle courante stable à taux de change constants, résultat de l’augmentation considérable des coûts de restructuration; bénéfice récurrent par action à taux de change constants et rentabilité du capital prévus à la hausse

Mark Schneider, Administrateur délégué de Nestlé:«Nous sommes satisfaits de nos progrès en création de valeur au premier semestre 2017. Ceux-ci comprennent des améliorations opérationnelles solides et des prises de décision dans la gestion de portefeuille et d’optimisation du bilan.

La croissance organique au premier semestre n’a pas complètement satisfait nos attentes. Tandis que la croissance des volumes reste au niveau supérieur de notre industrie, les adaptations de prix demeurent faibles. L’Asie et l’Afrique ont confirmé leur dynamique de croissance positive. L’Europe de l’Ouest a enregistré une baisse de volume, ce que nous jugeons comme tout à fait temporaire. L’Amérique du Nord et l’Amérique Latine ont affiché une légère amélioration de leur croissance organique, principalement emmenée par les volumes. Nos affaires de café, d’eaux et de produits pour animaux de compagnie ont confirmé leur potentiel de croissance avec des résultats semestriels solides.

La profitabilité est conforme à nos attentes, car les économies de restructuration et les gains d’efficacité ont compensé la hausse des coûts de matières premières. Nous accélérons nos mesures d’amélioration des marges.

Nous confirmons nos prévisions pour 2017, avec une croissance organique se situant probablement dans la moitié inférieure de la fourchette de 2-4%. Nos projections de croissance organique à moyen terme d’ici 2020 restent inchangées.»

communiqué de presse

lien vers nestle.com