Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
x
Change Language

Plus de temps pour la famille

Nestlé introduit un congé parental rémunéré plus étendu et indépendant du genre en Suisse

Retour aux communiqués de presse
mai 26, 2020

Nestlé souhaite offrir aux enfants de ses collaborateurs le meilleur départ pour l’avenir. Ainsi, l’entreprise implémente en Suisse un règlement indépendant du genre qui prolonge le congé parental entièrement rémunéré à 18 semaines pour le premier parent référent et à 4 semaines pour le second. Cela fait partie de l’implémentation d’une politique de soutien parental plus exhaustive et inclusive au niveau global. Tous les parents et familles en bénéficient de manière égale, quel que soit leur statut, et sont libres de décider qui sera le premier parent référent.

« Chaque famille est unique, c’est pourquoi nous avons développé une politique de soutien parental qui est suffisamment flexible pour convenir à tous les modes de vie », déclare Eugenio Simioni, CEO de Nestlé Suisse. « Cela correspond bien à notre ADN, car encourager le bon développement des nourrissons fait partie des valeurs fondamentales de notre entreprise depuis sa création. »

Un congé parental entièrement rémunéré aussi pour les couples de même sexe et les parents adoptifs
Cette nouvelle politique est valable sur tous les sites Nestlé en Suisse, y compris ses sièges administratifs, usines et centres de recherche. Jusque-là, Nestlé accordait en Suisse un congé maternité entièrement rémunéré de 16 semaines et un congé paternité entièrement rémunéré de cinq jours. Avec ce congé parental indépendant du genre incluant les collaborateurs travaillant en usine, ceux avec un salaire horaire ou au bénéfice d’un contrat de courte durée, l’entreprise établit de nouveaux standards en Suisse.

Avec cette nouvelle politique, Nestlé tient aussi compte des nombreux modes de vie actuels :

  • Les couples de même sexe peuvent décider qui sera le premier parent référent.
  • Pour les couples mariés ou non mariés de sexes différents, le premier parent référent peut être le père ou la mère.
  • Les parents adoptifs bénéficient également d’un congé entièrement rémunéré, au même titre que les parents naturels.

 

Une politique de famille moderne et novatrice
Selon la loi fédérale, les pères n’ont pas droit à un congé paternité lors de la naissance d’un enfant. Le 27 septembre 2020, les Suisses devront se prononcer sur le contre-projet indirect à l’initiative populaire « Pour un congé de paternité raisonnable – en faveur de toute la famille » qui prône un congé paternité de deux semaines alors que l'initiative elle-même demandait au minimum 4 semaines. En instaurant cette nouvelle politique, Nestlé va encore plus loin que la proposition soumise au vote. En le combinant avec le droit aux vacances ou un congé sans solde, le congé parental peut même être prolongé jusqu’à six mois.

Un soutien aux familles aussi pendant la crise de la COVID-19
Nestlé Suisse s’engage en faveur d’un environnement de travail favorable à la vie de famille depuis plusieurs années déjà. Cela peut prendre plusieurs formes, à savoir des horaires de travail flexibles (horaires flexibles, temps partiel ou travail partagé), la possibilité de travailler à domicile et des collaborations avec des crèches locales qui permettent de concilier vie professionnelle et vie familiale. En Suisse, même dans la situation extraordinaire de ces dernières semaines, Nestlé a maintenu cette politique favorable aux familles, par exemple en adaptant la charge de travail des employés assumant des responsabilités familiales sans aucun impact sur leur salaire.

« La famille occupe une place importante chez Nestlé », ajoute Sonia Studer, responsable des Ressources Humaines chez Nestlé Suisse, « et nous l’avons démontré avec la flexibilité de notre politique même par ces temps de crise. En instaurant ce nouveau congé parental, nous franchissons une nouvelle étape importante en tant qu’entreprise qui s’engage pour la famille et pour l’égalité de tous les modes de vie. »

Nestlé emploie quelque 8’700 collaborateurs en Suisse où elle possède 11 usines et 4 sites de recherche.

Article Type