Le prix de la nutrition Nestlé Suisse 2017 a été remis à trois jeunes chercheuses

C'est à Berne, le vendredi 11 août, que les trois scientifiques ont remporté le prix de la nutrition Nestlé Suisse 2017 à l'occasion du congrès national de la Société Suisse de Nutrition (SSN). Avec cette récompense, Nestlé Suisse apporte son soutien aux projets de recherche dans les domaines de la nutrition et de la prévention.

Susanne Dold, chercheuse au laboratoire de nutrition humaine de l'École polytechnique fédérale de Zurich, a reçu un prix scientifique accompagné d'une dotation de CHF 15’000 pour son étude croisée sur la détermination des besoins journaliers moyens en iode chez les nourrissons. Les données de ses travaux montrent que les nourrissons âgés de 2 à 5 mois ont besoin de 70 μg d'iode par jour. En tenant compte de la constitution du stock d'iode dans la thyroïde, on a pu proposer pour la première fois un besoin journalier moyen de 72 μg et une dose journalière de 80 μg.

Le prix accompagné d'une dotation de CHF 7’500 destiné aux jeunes chercheurs a été remis cette année à Alicia Marti et Elisabeth Guadagnolo. Dans leur travail de bachelor à la Haute école de santé de Genève, les deux chercheuses ont étudié les critères nutritionnels proposés par Swiss Pledge, groupe d'engagement volontaire de l'industrie alimentaire, et par l'OMS pour réguler la publicité s'adressant aux enfants afin de déterminer laquelle des deux grilles nutritionnelles est la mieux adaptée. La grille de Swiss Pledge s'est révélée moins rigoureuse que celle de l'OMS. Du point de vue des chercheuses, il vaut donc mieux suivre le modèle de l'OMS pour parvenir à l'effet préventif souhaité.