Swiss Pledge : l'autorégulation volontaire de la publicité touchant les enfants va toujours plus loin

déc. 6, 2016

En Suisse, les 13 plus grands producteurs de boissons et de denrées alimentaires, dont Nestlé, ainsi que des entreprises du commerce de détail et de restauration, ont signé en 2010 l’initiative connue sous le nom de « Swiss Pledge », qui vise à contrôler la publicité à laquelle sont exposés les enfants. Le postulat de départ est simple : pour les produits qui ne correspondent pas aux critères nutritionnels reconnus, la publicité ne doit pas s’adresser aux enfants de moins de 12 ans (désignant la publicité dont le public cible comprend un pourcentage minimal de 35 % d'enfants de moins de 12 ans).

Jusqu'ici, cette restriction s'appliquait aux spots télévisuels, aux magazines pour enfants et aux sites Internet des marques des différentes entreprises. Depuis fin 2016, ces principes des promesses publicitaires volontaires s'appliqueront aussi à la radio, au cinéma, aux DVD et CD-ROM, au marketing direct, au placement de produits, aux jeux d'ordinateur interactifs, à l’outdoor marketing ainsi qu'au secteur du mobile et du marketing SMS.

Lien vers le MM complet de Swiss Pledge : swiss-pledge.ch